· 

Lettre ouverte aux anti-élevages

            Lors d'un débat sur le mur d'un ami, concernant le fait (honteux) d'adopter son animal en élevage, j'ai ressenti le besoin d'exprimer mon point de vue à ce sujet.

La personne disait "le pire ce sont les gens qui adoptent en élevage alors qu'il y en a plein qui attendent leur tour en SPA"

 

            Pour vous le travail de socialisation, de sélection de chiens (ou chats) en bonne santé, les tests de santé sur les maladies héréditaires, les installations pour offrir aux petits un environnement riche afin que les futurs adoptants aient un animal bien dans ses pattes, prêt à affronter la vie... Tout ça c'est pire que Madame Michu qui a fait faire une portée, puis deux, puis trois, puis quatre à sa chatte pour qu'elle connaisse moult fois "le bonheur d'être maman" ? C'est pire que les animaleries qui importent à bas prix des chiots malades, élevés dans des caves puis dans des cages vitrées ?

Qui sont les animaux des SPA qui attendent tristement qu'on les prenne ? Je vais vous dire ce que j'en pense : 

 

            Une majorité, c'est Monsieur Machin qui a laissé Youki se balader dans le village parce qu'il avait la flemme de le promener. 

 

            C'est Madame Duduche qui a laissé Pepette dans le jardin parce qu'un chien c'est mieux dehors et dans la maison elle fait des dégâts. C'est Pépette et Youki qui ont copulé à outrance, c'est Madame Duduche qui n'a pas surveillé ni stérilisé sa chienne, qui a donné les chiots "contre bons soins" sans informer les adoptants des contraintes qu'impose un chien.

 

 

            C'est Monsieur Bebert qui a pris une belle chienne et qui décide pour rentabiliser l'achat de faire saillir Chaussette par le premier type-/de-la-meme-race/ du coin sans aucun test de santé ni de comportement, a vendu ses 12 chiots 400 € sans pedigrée. Combien partiront à la SPA ?

 

 

            C'est Madame Chonchon qui a décidé de payer 600 € de moins pour aller acheter son bébé chien chez Monsieur Bebert parce que bon, un chiot ça devrait pas coûter si cher. Sauf que Médor il a des comportements de sa race : il creuse des trous, il court après les lapin, et Médor il a tué les poules du voisin, alors on n'en veut plus et pouf : SPA.

 

            C'est Monsieur et Madame Trucmuche qui voulaient un chaton et se sont dit qu'ils allaient prendre en animalerie parce qu'il y en a une dans le coin et que ooh qu'ils sont trop mignons ! Et le vendeur a fait son boulot de vendeur : leur vendre un produit. Sauf que le chat il fait pipi partout, pouf, SPA !

 

 

 

            C'est Monsieur Dondon qui veut un chien, qui trouve un super élevage qui a plus de 50 reproducteurs,  ça en fait du choix, et avec plein de races différentes en plus, la classe ! Il ne visite pas l'élevage, ne voit pas la mère, mais il est trop content il a son petit berger australien rouge merle avec ses yeux bleus et or trops mignons, alors le hangar qu'il voit derrière la maison, il ne s'en préoccupe pas, pas plus que des hurlements à la mort des pauvres chiens dedans qui ne verront la lumière du jour qu'une fois l'an, quand ils la verront... Manque de chance pour Monsieur Dondon, avec sa vie dans un hangar sans stimulation, son chiot a développé des troubles du comportement... alors il l'a jeté par dessus le portail de la SPA...

 

 

            C'est Madame Ginette qui va sur internet parce qu'elle veut un chien de race, donc elle va aller dans un élevage, mais bon, elle veut pas faire trop de route, alors elle prend le premier élevage du coin : il est pas super cher en plus ! Et l'éleveur ne la titille pas trop sur le fait qu'elle s'absente 10 h par jour et qu'elle vit au 4e étage en centre de Paris, sans ascenseur, et que peut être un berger belge malinois c'est pas l'idéal pour son mode de vie. C'est le 5ème qu'elle appelle, et les autres étaient tous plus loin et l'ont titillée, les casse bonbons... Alors elle part avec Paco et Paco lui refait l'appart et hurle toute la journée, toute la nuit alors à 6 mois quand il commence à devenir grand Madame Ginette elle ne le gère plus, il est grand et vif et elle ne peut plus s'en occuper ! Pouf SPA...

 

            Enlevez ces cas là, et il reste quoi ? Les éleveurs chiants. Ceux qui vont passer leur vie à faire en sorte que leurs chiots soient sociables, partent avec les bases pour une belle vie, offrent un véritable suivi à leurs adoptants et proposent que, si jamais la vie venait à leur mettre des bâtons dans les roues, le chiot revienne à l'élevage sans frais supplémentaire.

 

Enlevez le pavé que je viens d'écrire au dessus, et vous videz les refuges de leurs chiens. 

 

            Resteront les chiens des gens qui, trop honteux d'abandonner, n'oseront pas admettre à leur éleveur qu'ils ont échoué, qu'ils abandonnent leur animal. Et avec un si petit nombre, il sera facile à l'éleveur de retrouver le chien et le récupérer.

 

 

Nota Bene : mon texte n'a pas pour but de créer un duel "élevage /vs/ SPA", mais d'expliquer pourquoi les bons élevages ne sont pas responsables de la présence de chiens en SPA.

Comme je le dis dans cet article, les refuges font leur maximum pour rattraper l'ignorance et la bêtise humaine, et il est très courageux et admirable d'adopter en refuge. J'ai moi-même travaillé en refuge, puis en tant que famille d'accueil, je connais donc bien ce discours là, que j'ai également partagé et tenu. Pour en savoir plus sur mon point de vue, je vous invite à lire l'article qui complémente celui ci, concernant les acteurs responsables de l'abandon.

 

Actuellement, 90% des naissances LOF se font dans des structures de plus de 50 reproducteurs... 

Source : CEDAV

 

Cette lettre ouverte accueille volontiers le débat.

 

Cependant, avant de laisser un commentaire incendiaire, merci de lire l'article dans sa globalité en évitant de simplement le survoler ;)

 

 

Photo © Natacha Baldens

 

 

 

Le chiot issu de l'élevage Les Saint Bernard De La Petite Caille retiré à ses maîtres pour maltraitance, l'éleveur a fait 600km pour aller récupérer son bébé :

 

Un type qui a laissé sa chienne faire une portée et menace ses contacts de laisser les chiots à la SPA s'il ne trouve pas d'adoptants :


Écrire commentaire

Commentaires: 202
  • #1

    Carloni (vendredi, 23 mars 2018 18:24)

    Excellent texte.

  • #2

    Dubath Dominique (samedi, 24 mars 2018 09:46)

    Un seul mot à dire: BRAVO!

  • #3

    Kaulen (samedi, 24 mars 2018 19:13)

    D'accord avec Ca

  • #4

    SERREYN (dimanche, 25 mars 2018 11:36)

    J'adhère !

  • #5

    Garcia (lundi, 26 mars 2018 23:06)

    Bravo tout est dit dans le plus grand respect
    Merci de l'avoir fait sa feras surement réfléchir
    Les Duduche comprendrons peut être

  • #6

    Veronique Renucci (mardi, 27 mars 2018 06:35)

    Bravo madame quelle leçon votre texte et tellement vrai
    Les éleveurs enfin ceux qui sont de vrais éleveurs amoureux de la race qu' ils ont choisi font un vrai travail de sélection pour toujours améliorer celle ci et sélectionnent les futurs adoptants en fonction de leur mode de vie et du temps qu' ils peuvent accorder à leur compagnon en prodiguant les meilleurs conseils. J ai eu 3 races de chien differentes du dogue allemand en passant par le bouvier bernois pour terminer avec un malinois issu d une portée accidentelle que j ai récupéré
    C est sur que cela m a changé la vie les 2 premiers étant d un naturel calme je le suis retrouvée avec une bombe nucléaire a la maison mais je ne regrette rien ce chien est un amour alors oui bravo aux bons éleveurs qui malheureusement paient pour les gens inconscients qui font reproduire leur chien au nom du profit pour rentabiliser leur pseudo investissement qui vient soit d une animalerie soit d un particulier peu scrupuleux.

  • #7

    sandrine (mardi, 27 mars 2018 13:18)

    bravo!!!
    je suis Belge, et une étude a été réalisée sur les chiens qui finissent à la spa. Et bien il y a 1% de chiens avec pédigrée qui sont abandonnés. J'aime à croire que les éleveurs ont bien fait leur boulot en amont, personnellement j'ai déjà refusé de vendre des chiots à des gens qui ne me plaisaient pas. De plus, je connais beaucoup d'éleveurs qui reprennent les chiens chez eux et les replacent plutôt que de les laisser partir à la Spa. Fermer les animaleries c'est fermer les usines à chiot

  • #8

    ANNE (mardi, 27 mars 2018 16:52)

    Votre texte est parlant, je partage votre avis, j' ai eu un bichon havanais qui venait d' un élevage, ce fût un compagnon fidèle pour toute la famille pendant treize ans. J' ai voulu être généreuse en adoptant un chiot sans race définie, qui était né au chenil, je n' ai eu que des ennuis, il mordait, était très agressif et n' a jamais été propre, finalement, on lui a diagnostiqué une anomalie du système nerveux, sous les conseils du vétérinaire, il a été euthanasié à 8 ans. J' ai également sauvé de l' euthanasie un braque de Weimar handicapée, certainement une dégénérescence à cause de portées abusives. Je l' ai soignée et choyée 8 années malgré ses problèmes de santé. Je suis promise de ne plus jamais adopter de chiens sans en connaître les origines. Non pas, par égoïsme, mais pour ne pas faire comme madame Machin ou Chose. J' ai attendu 13 ans pour m' offrir le chien de mes rêves, je me suis renseignée, j' ai chercher, j' ai trouvé un éleveur avant même que sa chienne ne soit "prise", j' ai patienté. J' ai suivi la grossesse, pris des nouvelles, j' ai choisi mon chiot à distance. L'éleveur m' a posé beaucoup de questions, il voulait me connaître et savoir dans quel genre de famille son canichou se trouverait. Il a fallu encore patienté qu' il soit en âge d' être sevré, j' ai parcouru 700 km! Nous avons un trésor de caniche royal, et je ne peux que féliciter son éleveur.

  • #9

    Isabelle (mardi, 27 mars 2018 19:05)

    Respect

  • #10

    Dixte Françoise (mardi, 27 mars 2018 19:25)

    Je dis bravo aux éleveurs du moins à certains. Je viens d'acheter un chiot Léonberg chez un éleveur consciencieux et qui connait son travail. C'est une sécurité. Vous savez ce que l'on dit ... A chacun son métier et les vaches seront bien gardées !!!

  • #11

    Agnes (mardi, 27 mars 2018 21:06)

    merci d'écrire noir sur blanc ce que nous sommes nombreux à penser.
    J'ai fait 1 portée en 6 ans car peu de demande sur ma race donc pas besoin d'en faire trop. la seule chienne vendue est revenue à la maison après été laissée en refuge. Je la requinque petit à petit quelle or à nouveau confiance et je pense qu'elle ne quittera pas la famille.
    ❤❤❤

  • #12

    Wuillaume.i (mardi, 27 mars 2018 22:07)

    Tout à fait d accord... mes deux loulous viennent d éleveurs et mes chats aussi!!! Il y en a trop qui confondent animal égal jouets�ceux là n ont rien compris et malheureusement encore trop de gens ne se rendent pas compte qu avoir des animaux ce n est pas seulement leurs donner à manger .. il faut du temps de la patience et beaucoup d amour sinon ce n est pas la peine.....

  • #13

    Vincent (mardi, 27 mars 2018)

    Bravo tout et dit

  • #14

    Angly (mercredi, 28 mars 2018 09:44)

    Super! Je ne suis pas éleveuse une simple propriétaire de chien depuis 25 ans et ce que vous dites est 100% vrai. Pas une fausse note! De part mes expériences je confirme totalement votre pensée! Et merci pour ce beau texte car on m'a déjà reproché mainte fois d'acheter mes chiens en élevage et pas à la SPA! Et surtout pourquoi je vais si loin alors qu'il y a des "usines à chiens" à quelques kilomètres.

  • #15

    Fabienne (mercredi, 28 mars 2018 13:00)

    Tout à fait d’accord �. Mes chiennes viennent les deux de bons élevages et c’est hyper important.
    Et de plus les éleveurs passent un nombre incalculable d’heure pour le bien-être de leurs loulous, donc le prix est largement justifié.

  • #16

    donniou (mercredi, 28 mars 2018 17:35)

    une population estimée à7 millions de chiens en France, 236 000 naissances lof en 2017 combien de ceux là iront en spa?? NON les personnes qui achètent en élevage y vont en majorité parce que c'est un gage de qualité, ils n'iront pas en SPA, certes il y a des éleveurs vereux mais ils disparaissent vite, leur réputation est vite faite, ne confondons pas éleveur canin et vendeur de chien!!

  • #17

    Guerin Laurent (mercredi, 28 mars 2018 18:13)

    Bonjour, belle mise au point. Personnellement, j'ai adopté un chien il y a 11 ans à la Spa et j'ai été très heureux avec mon chien. Nous avons adopté une chienne berger australien en retraite d'élevage et c'est aussi un amour de chien.
    Merci pour votre travail.

  • #18

    Agnès (mercredi, 28 mars 2018 19:11)

    Chouette on a retrouvé. Mme Michaud. Dufucche et Bébert. Tout à fait ça. .....�

  • #19

    Marie Christine (mercredi, 28 mars 2018 19:41)

    Tout est dit et malheureusement c est un triste constat dont sont surtout victimes les animaux.�

  • #20

    Philibert Chris.. (mercredi, 28 mars 2018 20:04)

    Excellent...je n aurais pas dit mieux: bien écrit....clair...avec un certain humour malgré le sujet et vrai...
    Merci

  • #21

    Richard cazelles (mercredi, 28 mars 2018 20:40)

    Bravo et merci
    il est vrai qu'il y a éleveur et usine a chiot
    j'ai deux teckels, un issu d un élevage sérieux et l'autre d'une usine .
    je vous laisse deviner le quelle a des petits problème de comportement (cela n' empêche pas quelle fasse parti a 100% de la famille)mais bon j'ai aussi une chatte qui vient de l’école des chats de l aube et pas de regret.

  • #22

    SANDRINE (mercredi, 28 mars 2018 21:33)

    Un très grand merci.... J'en ai marre d'entendre effectivement toujours ces mêmes discours et écrits qui culpabilisent des gens qui, comme moi ont décidé d'aller adopter dans un élevage familial (celui qui ne fait pas 36 races différentes et qui n'utilisent pas leurs petites femelles comme pondeuse non stop)... Moi j'ai rencontré deux éleveuses merveilleuses, passionnées, qui ne donnent pas leur chiots à n'importe qui, qui donnent des conseils, sont toujours là et seront toujours là pour conseiller....etj'ai à ce jours deux merveilleux chiens : deux petits lhassa de 2 ans et 2 mois et demi... l'un est castré depuis peu et l'autre sera stérilisée en temps voulu... pas de reproductions, juste le bonheur d'être avec deux chiens qui ont été élevé et sont nés dans les meilleures conditions... Alors oui, si les gens arrêtaient d'acheter en animalerie, arrêter de faire reproduire leurs chiens de façon anarchiques pour les caser chez des gens pour quelques sous, qui au moment de l'été vont les mettre sur les mettre sur le bord de la route, parce qu'un chien c'est chiant au moment des vacances, alors oui peut-être que tous ces malheureux chiots à bas pris venus des pays de l'Est arrêteraient d'inonder les SPA devenus adultes... Un chien ce n'est pas un objet qu'on prend et qu'on jette, le code civil lui même lui reconnaît aujourd'hui le statut d'être vivant sensible, alors arrêtons de jeter la pierre aus élevages dignes de ce nom

  • #23

    Régis Pudhomme (mercredi, 28 mars 2018 21:34)

    Il n'en demeure pas moins qu'un chiot placé c'est un chien de spa qui ne trouve pas sa famille...
    Il faudrait vider les fourrières, refuges et Spa avant de reprendre l'élevage en appliquant des systèmes ne permettant plus ma reproduction sauvage et en instaurant une loi rendant les naisse us pénalement responsables du devenir des bébés nés par eux
    Ms il faudrait déjà remettre les compteurs à zéro avant de continuer l'élevage même bien encadré

  • #24

    anne (mercredi, 28 mars 2018 22:17)

    Tout y est ! bravo !

  • #25

    Maryannick (mercredi, 28 mars 2018 22:37)

    Depuis 43 ans, j'ai eu des chiens venant de la SPA ou autre associations de sauvetage.
    3 actuellement à la maison et depuis 5 ans je suis famille d'accueil pour des chiens venant de Guadeloupe. 25 accueillis à la maison, 24 adoptés et la dernière est resté avec nous.
    Je tirais a boulet rouge sur les éleveurs qui pour moi ne voulait que faire du fric...
    Et puis j'ai découvert le monde l'élevage canin grâce a mon fils, qui depuis 3 ans, découvre les métiers canins lors d'une scolarité adaptée dont 28 semaines en élevage .
    J'ai découvert des passionnés, investis à 200%.
    Alors comme partout il y a des très bon et des très mauvais (oh oui très mauvais!!!), chez les éleveurs mais aussi dans la protections animal!!!
    Si on veux une race en particulier, je pense qu'il vaut mieux se tourner vers un éleveur.
    Le chien d'élevage n'est a mon sens ni mieux ni pire qu'un chien de la SPA et vice versa.
    Ce qui fait toute la différence c'est la réflexion et la préparation qu'aura tous adoptant/acheteur avent de prendre la décision d'assumer un chiens pendant les 15/20 prochaines années.
    Il faudra (peut être) un peu d’expérience pour adopter un chien avec un passé...
    Il faudra du temps pour un chiot
    Je préfère un chien en appartement qui est sorti 3 à 4 fois par jour, plutôt qu'un chien en pavillon qui rester a longueur de journée seul dans le jardin.
    etc, etc...
    Une bonne asso comme un bon éleveur posera les questions, renseignera du caractère, des besoins, des conditions de vie...
    Dans un monde idéal, il n'y aurais plus de SPA, il n'y aurait que des éleveurs amoureux de leur travail et surtout il y aurait des adoptants/acheteurs qui ont assez réfléchis avant d'agrandir leur famille.

  • #26

    jerome (mercredi, 28 mars 2018 23:01)

    rien a ajouté,c'est exactement ça ,très bien résumé bravo

  • #27

    Caroline (jeudi, 29 mars 2018 00:20)

    Alors, si je reconnais le travail des "bons éleveurs", je suis plus dubitative sur le fait d'appuyer qu'il y aie plus de non LOF en refuge pour justifier ceci ou cela.

    Sauf que si on regarde le nombre de naissance de chiens en France, l'immense majorité de la population canine est non LOF. Les chiens de race ne représentent qu'une infime partie de nos amis canins.

    Aussi, même si seule un " petit" (mais encore trop grande à mes yeux) pourcentage de la population totale est abandonné, il est statistiquement logique de retrouver plus de non LOF que de LOF en refuge.

    Ce n'est pas parce qu'ils sont LOF, payés plus chers, qu'on les abandonne moins, c'est juste qu'à la base, les chiens LOF sont infiniment moins nombreux à naître...

    7 chiens ont partagé ma vie. 4 croisés portes et fenêtres et 3 LOF. 1 seule est née chez moi (saillie non provoquée mais après tout bienvenue, et j'ai toujours essayé de mon côté de prendre des nouvelles des 5 autres chiots de la portée durant leur vie). Les autres avaient été pris chez des particuliers pour 3 d'entre eux (2 quand ils étaient chiots, 1 qui était jeune adulte). Parmi mes 3 LOF, 1 était acheté auprès d'un élevage (dont l'éleveur n'a jamais trop pris la peine de répondre souvent aux nouvelles que je lui donnais) et les 2 autres ont été sortis de refuge, alors que ce n'était pas prévu pour moi.

    Donc au final, pour moi, parmi mes adoptés suite à une réelle défection des premières familles, j'ai eu plus de LOF... L'un venant d'un élevage peu recommandable. L'autre reçoit toujours l'attention de son éleveuse...

  • #28

    Les animaux ne sont pas des biens de consommation (jeudi, 29 mars 2018 01:18)

    C'est peut-être pas faux. Mais ça répond parfaitement à côté de la question, ça détourne l'attention du problème.
    Le problème c'est pas de savoir si les éleveurs sont responsables ou pas du remplissage des refuges. Le problème c'est qu'on considère les animaux comme des marchandises, ce que l'élevage perpétue. Parce que oui, l'élevage c'est un business, même si c'est fait par des éleveurs passionnés, même si parfois ils gagnent mal leur vie. De fait on perpétue un modèle où quand on veut un chien on va l'acheter, et en théorie plus on le paye cher mieux il est. Plus facile, plus beau, plus pur. Quand on n'y connait rien et qu'on est un peu radin on l'achète effectivement en animalerie ou chez Monsieur Duduche, et on encourage le pire de la reproduction. Quand on s'y connait un peu et qu'on aime bien avoir des jolis papiers et moins d'emmerdes d'éducation on achète Prince Du Domaine de Trucmuche. Mais on achète, on consomme, on vérifie la qualité de la marchandise.

    Pour vider les refuges, il ne suffira pas que Madame Michu fasse stériliser sa chienne, ou que Jean-Kévin cesse d'acheter des malinois au rabais sur Le Bon Coin. Il faudra qu'on remette en question la marchandisation du vivant, qu'on comprenne qu'adopter un chien dans un monde où les refuges sont pleins à craquer est un acte militant, que le choix d'où on va adopter est politique. Que ce soit chez Madame Michu, au Domaine de Trucmuche ou au refuge du coin, le choix est politique.

  • #29

    Les Loups d'Argoät (jeudi, 29 mars 2018 07:18)

    Caroline, je n'appuie pas sur le fait qu'il y ait du LOF ou du non-LOF parce qu'il y a beaucoup de chiens LOF en refuge, en revanche j'appuie sur le fait que les chiens issus de bons élevages ne finissent jamais en refuge. Je l'explique dans mon article sur les acteurs de la souffrance animale.

    "Les animaux ne sont pas des biens de consommation" (difficile de vous appeler comme cela), vous avez raison dans votre titre. Cependant je pense que vous ne voyez pas les choses qui se cachent derrière cet échange d'argent. Lorsque vous payez l'éleveur pour adopter votre animal, techniquement, vous n'achetez pas un animal, vous rémunérez un travail et les charges qui vont avec. Lorsque vous achetez un animal en SPA, c'est le même principe, vous rémunérez les salariés du refuge, et participez au bon fonctionnement de ce dernier.
    Lorsque vous commandez une oeuvre à un artiste, (beaucoup de gens ont ce même raisonnement concernant le fait que l'art ne devrait pas être payant) ce n'est pas l'oeuvre que vous achetez, c'est le travail de l'artiste que vous rémunérez.

    Ce que vous proposez est beau, un monde où les éleveurs canins seraient fonctionnaires d'état, payés pour faire démarrer dans la vie le plus idéalement possible une portée de chiots, de chatons, en leur offrant le bagage nécessaire à ce qu'ils aient une belle vie, avec des inspecteurs qui viendraient régulièrement contrôler le résultat de leur travail... mais tant que ce n'est pas le cas, on ne peut pas fonctionner autrement qu'en rémunérant l'éleveur. ;)

    Je peux entendre votre point de vue, cependant beaucoup de personnes vont adopter leur chien en élevage pour partager leur vie avec un animal qui viendra embellir leurs vies. Or, il serait inconscient de ne pas le voir, les chiens en SPA ont leur bagage, leurs traumatismes et leurs lots de complications. On ne connait pas leur passé, on ne sait pas ce que la vie leur a appris, et on joue au loto. Combien de personnes ont ramené les chiens que j'ai rééduqué à l'association pour laquelle je les gardais parce qu'ils découvraient que le chien de leurs rêves auquel ils donnaient tout ne savait plus communiquer avant de mordre ? Ses anciens maîtres lui avaient appris à ne plus grogner, le chien a vite compris, et a certainement été abandonné pour cela.
    Il ne faut pas se penser dans un monde idyllique, les gens qui font la démarche réfléchie de rémunérer une personne pour que celle ci nous confie ce petit être auquel ils ont tout donné n'iraient pas pour autant prendre leur chiot en refuge. Il suffit d'aller lire les commentaires plus haut, ou ceux sur Facebook.

    Vous êtes donc contre l'élevage, consommez vous de la viande ?

  • #30

    Antoine (jeudi, 29 mars 2018 08:51)

    Encore une fois, un post tombe dans la caricature en voulant mettre les uns et les autres dos à dos.
    Le monde de l'animal de compagnie (le débat sur l'élevage alimentaire est un tout autre sujet) est unique, et englobe les élevages et les refuges. Quand on dit aimer les chiens, comment peut on se permettre de fustiger l'un ou l'autre ? Chacun a ses parts de responsabilité. Alors bien sûr, les irresponsables qui laissent leur animal se reproduire sans l'assumer sont les 1ers à pointer du doigt. Mais il faut saluer la démarche de tous ces gens qui adoptent en refuge, d'une part parce que les animaux qui se retrouvent abandonnés n'ont rien demandé à personne et n'ont pas à faire les frais de l'irresponsabilité de certains, et d'autre part parce que c'est beaucoup plus difficile d'adopter un animal dont on ne connaît pas le passé, c'est courageux et généreux.
    Il n'est donc pas question d'opposer éleveurs et protection animale. Chacun fait son job. Bien sûr que beaucoup d'éleveurs font un travail fantastique. Avec passion et honnêteté. Et bien sûr qu'il faut les rémunérer pour ça. Mais vous vous permettez pour autant de mépriser le travail acharné et très souvent bénévole du personnel des refuges ? Il y a des mauvais refuges, comme il y a des mauvais éleveurs. Et d'excellents refuges comme d'excellents éleveurs. Mais élevage n'est malheureusement pas toujours synonyme de passion et d'excellence. Ce secteur est comme les autres, pas mieux et pas pire.

    Nous avons besoin des deux. Et le coût d'acquisition est indispensable car il est, et c'est bien triste, l'un des seuls moyens pour espérer responsabiliser un minimum les adoptants, quand ils n'ont pas pleinement conscience de leur acte.

    Mais adopter un animal en refuge, sans connaître son passé, c'est une prise de risque pour sauver une vie, et ça, ça se respecte.

  • #31

    Les Loups d'Argoat (jeudi, 29 mars 2018 08:59)

    Antoine, où voyez vous que je fustige la protection animale ? Je vous invite à relire l'article, cette fois ci non pas en diagonale. Le milieu de la protection n'y est pas critiqué, ni l'investissement des adoptants en refuge, bien au contraire ! Et je vous rejoins il serait stupide de le faire !
    Si vous en avez le temps, je vous invite même à aller lire l'article que je cite en dessous, qui développe mon propos.

    https://lesloupsdargoat.jimdo.com/acteursdelamisereanimale/

  • #32

    Perdriau nathalie (jeudi, 29 mars 2018 09:30)

    Éleveur de SHIH TZU
    Il est vrai que je retrouve certain élément dans cette vérité, sans oublier Mme connasse qui adopte un Loulou et qui huit mois après n’en veut plus prétextant qu’il ne fait que des bêtises et déchire ces vêtements. Pourtant ce n’est pas faute de lui avoir dit et répéter qu’un chiot qui arrive chez son nouveau maître doit avoir encore une éducation à terminer et qu’il fallait de lui donner du temps et beaucoup d’amour , que c’est comme les enfants ils ont besoin de règles et d’éducation c’est pareil.
    Je finirai par ceci.
    Ma devise il n’y a pas de mauvais chiens mais que des mauvais maîtres.

  • #33

    Spirkovitch (jeudi, 29 mars 2018 09:31)

    Bonjour,
    Je pense que tu n'as pas compris la base des arguments des anti-elevages. En effet, personne n'a jamais dit que faire naître des chats/chiens de façon clandestine était mieux que de le faire de façon officielle (même si j'avoue que pour moi c'est du pareil au même, dans les deux cas y a le plus souvent pour but de se faire de l'argent sur le dos des animaux, mais bon ça c'est mon âme de végétalienne qui parle, et donc certainement pas l'argument premier de tous les anti-elevages).
    En effet, adopter en SPA ou en asso ne cautionne absolument pas les portées faites par les particuliers, ça ne rémunère pas ces derniers et ne les encourage pas à continuer. Si on arrêtait tous d'adopter en SPA ou en asso, il n'y aurait pas moins de ces portées, ces animaux finiraient juste euthanasiée par manque de place en refuges.

    Le fait de les acheter/prendre chez eux par contre, ça ça les encourage et les rémunère, ça je suis entièrement d'accord mais c'est un tout autre débat et je pense que vous avez mélangé ces deux notions. Le passage sur l'achat en animalerie et/ou usines à chiot me conforte d'ailleurs dans l'idée que vous avez mélangé ces deux débats. Alors entendons nous bien, les anti-elevages ne cautionnent absolument pas ces achats, et à choisir je pense qu'on préfère tous un chien acheté en élevage qu'en animalerie/chez un particulier/dans une usine à chiot. Mais encore une fois, ça n'a rien à voir avec le shmilblick, puisqu'on parle d'adoption en refuge et non d'achat.

    Voilà, en espérant que mon commentaire vous sera utile afin de mieux comprendre notre point de vue, et en vous souhaitant une excellente journée ;)

  • #34

    Les Loups d'Argoat (jeudi, 29 mars 2018 10:03)

    Bonjour Spirkovitch,
    Bien sûr que je comprends et partage les arguments des anti-élevages-intensifs, cependant il me semble bon de défendre la cause des bons élevages. Le but d'un bon éleveur n'est pas (du tout) de faire de l'argent sur le dos des animaux. Pas plus que le but des refuges n'est de le faire. Le but d'un vrai bon élevage est de partager du bonheur, de donner aux adoptants l'opportunité de partager leur vie avec un chien dont le caractère leur correspond. Pour cela il travaille dur, sélectionne et fait les tests de santé, des aménagements pour ses chiens. Pour moi le bon éleveur a le même rôle que l'artiste qui travaille sur commande.

    Je ne comprends pas ce qui, dans mon article, donne l'impression que je lutte contre les refuges. Au contraire j'agis plutôt avec eux, dans leur sens. A aucun moment je ne dis "n'adoptez pas en refuge", je dis "n'adoptez pas chez des marchands de chiens ou des naisseurs inconscients".

    Je ne mélange pas deux débats, ma lettre est destinée aux personnes anti élevage qui tapent sur les bons élevages. Je ne réponds pas à tous les arguments des anti élevages, juste à ceux qui visent les bons.

  • #35

    Maud MARENATI (jeudi, 29 mars 2018 11:58)

    Entièrement d'accord avec vous. Cependant, les bons éleveurs sont, hélas, minoritaires.

  • #36

    Crousi (jeudi, 29 mars 2018 14:02)

    Bravo

  • #37

    Patricia Nelte (jeudi, 29 mars 2018 18:28)

    J'en rêvais vous l'avez fait ! BRAVO !

  • #38

    Dimitri (jeudi, 29 mars 2018 18:32)

    Bravo bien résumé

  • #39

    Christine (jeudi, 29 mars 2018 19:30)

    Je suis d'accord avec certains de vos points, mais il ne faut tout de même pas dénigrer le travail des refuges et l'action des gens qui désirent sauver des animaux abandonnés. Adopter dans un refuge, ce n'est pas d'encourager la propriétaire irresponsable qui n'a pas stérilisé son animal, mais c'est de sauver un animal qui n'a pas choisi de naître ou grandir dans ces conditions. Oui, possiblement que les animaux en élevage sont plus facile et mieux sociabilisés... Mais est-ce que l'on doit laisser périr les animaux abandonnés par conviction, alors qu'ils n'ont certainement pas choisi leur sort?

  • #40

    vigneron gabrielle (jeudi, 29 mars 2018 20:54)

    merci! vous résumez parfaitement ce que je dit souvent a ces qui me reproche mon travail d’éleveur sélectionneurs! maintenant je leur mettrais votre texte dans les dents.

  • #41

    Denisart (jeudi, 29 mars 2018 22:52)

    Bravo à vous

  • #42

    Galel (vendredi, 30 mars 2018 07:56)

    Merci pour ce texte qui résume parfaitement ce que nous vivons !!
    Bravo pour ce résumé

  • #43

    Annie galmiche (vendredi, 30 mars 2018 08:36)

    Entierement d accord moi j ai pris un chiot en animalerie tres connus en passant et j m retrouve avec une toutoune sui a un probleme de sante de naissance .a vie .soit disant le veto de cette animalerie n a rien detectee !!

  • #44

    Ohchapo (vendredi, 30 mars 2018 09:35)

    NON, non et non ! À vous lire on croirait que seuls les éleveurs peuvent s'occuper de chiens, les faire se reproduire ou les vendre. Les exemples que vous citez sont réalistes (à peux près) mais n'oubliez pas que tout le monde n'est pas comme ça. Et il ne faut pas oublier que les éleveurs sont là à but lucratif, les moins scrupuleux à vendre des chiots malades ou à les vendre a M.Machin et Mme.duduche sont des éleveurs.

  • #45

    Marine (vendredi, 30 mars 2018)

    Qui dit mieux? Pas moi !
    C'est tout à fait la réalité des faits

  • #46

    SANLIARD JOSIANE (vendredi, 30 mars 2018 09:42)

    UN BON ELEVEUR ET UN CHIOT EN BONNE SANTE AVEC UNE PARENTELE CHOISIE POUR SA STABILITE DE CARACTERE ET DE MORPHOLOGIE C'EST LA GARANTIE D'ACHETER CHEZ UN ELEVEUR SERIEUX....... UN BEBE ELEE AVEC SA MERE SOUS LA SURVEILLANCE DE L'ELEVEUR FAIT UN CHIEN EQUILIBRE..... L'AMOUR DU MAITRE ET SON INTELLIGENCE FERA LE RESTE..... SI LE MAITRE EST (C O N ) LE CHIEN LE SERA AUSSI

  • #47

    Baye tion Chantal (vendredi, 30 mars 2018 11:01)

    J'adhère complètement à vos propos...vive les bons élevages et les bons éleveurs qui méritent notre respect...

  • #48

    Caudebec veronique (vendredi, 30 mars 2018 11:45)

    Tout a fait d accord avec vous �

  • #49

    Danielle Laurent-Faure (vendredi, 30 mars 2018 12:00)

    Bien dit !!

  • #50

    Porquier Sébastien (vendredi, 30 mars 2018 12:31)

    Je suis en parti d'accord,sauf que dans ce cas il faut se garantir que tous les éleveurs,soit des éleveurs et non des vendeurs. Malheureusement les races à la mode fabriquent les éleveurs vendeurs sans passions.(certains pas tous heureusement)

  • #51

    Dahan (vendredi, 30 mars 2018 13:19)

    Bravo Madame !!!!!!!!

  • #52

    Gwenola (vendredi, 30 mars 2018 17:48)

    Tout est dit !
    Bravo et merci pour défendre les éleveurs sérieux.

  • #53

    Annie Alain Laitier (vendredi, 30 mars 2018 18:14)

    Tout à fait d accord avec vous!tres bon texte ..... pour les personnes responsablesMais.....combien d autres irresponsables qui ne réfléchissent pas et qui ne s y intéresseront pas Pourtant la solution est bien dans votre texte.......!

  • #54

    Elfie (vendredi, 30 mars 2018 19:14)

    Bravo Madame c'est tout dit

  • #55

    Gandeboeuf Corinne (vendredi, 30 mars 2018 23:17)

    Entièrement d accord très beau et intelligent discours j ai adopté et acheter des chiens après quand on aime une race en particulier il est vrai qu on trouvera son bébé chez un éleveur avec des références et des conseils précieux avec une sérénité pour sa santé et des conseils donc je ne peux critiquer les personnes qui achètent sauf en magasins et des gens peux sérieux sur des sites de vente qui n' ont aucunes compétences !!!

  • #56

    AnatM (samedi, 31 mars 2018 10:15)

    Tout à fait d'accord avec vous.

  • #57

    Binou Barbaira (samedi, 31 mars 2018 12:13)

    Il est aussi important de sensibiliser les futurs adoptants qu'un chien, ce n'est pas une peluche ! On ne peut pas le mettre dans un carton quand on en a marre de lui ! Un chien est un membre de la famille à part entière ! C'est plein d'Amour à partager pendant de nombreuses années et que du Bonheur ! Bien choisir son chien c'est hyper important et seuls les Vrais et Bons Professionnels peuvent aider à réaliser une superbe adoption.
    Quand au coût du chien dans un élevage digne de ce nom (pas les chiots en batterie...) il est entièrement justifié ! Il faut que les adoptants soient conscients que tout élevage est un investissement en matériel, mais surtout en temps ! les bons Pros sont des passionnés au grand coeur qui ne comptent pas leurs heures 365 jours par an. Le prix du chiot est une rémunération méritée et non du vol !
    Bravo à Tous ces éleveurs canins méritants ! Continuez à produire de magnifiques Chiots bien dans leur tête, bien dans leurs papates !

  • #58

    Gérard (samedi, 31 mars 2018 14:49)

    Tout à fait d'accord avec vous, moi qui ai un pied dans l'élevage et un autre dans la protection animale; j'aimerais ajouter quelque chose aussi par rapport à l'hypocrisie de ceux qui veulent un chien comme ça -et vous décrivent un malinois ou un boxer etc- sans se rendre compte que si ce type de chien, soit cette race au départ, existe encore c'est grâce au travail de sélection d'éleveurs qui ont la passion de la race qu'ils défendent (et sont souvent séduit par le beau travail fait par des collègues sur d'autres races que pourtant ils n'appréciaient au départ)... et donc sans les "doux dingues" que nous sommes, et bien il n'y aurait plus que des dingos (je parle du canidé) sur terre !

  • #59

    Bossler (samedi, 31 mars 2018 15:11)

    Bravo tout est dit dans votre texte.

  • #60

    Kitty (samedi, 31 mars 2018 16:27)

    C'est si bien dit et tellement juste !!!!
    J'espère que les consciences vont se réveiller.
    Merci.

  • #61

    Fanny (samedi, 31 mars 2018 17:30)

    Bonjour,

    Ce qui pose problème aux "anti-élevage" ce n'est pas que les éleveurs consciencieux mettent au monde des chiots bien dans leurs pattes pour d'autres gens consciencieux. Le soucis c'est que pendant qu'ils achètent un compagnons, ils n'adoptent pas les chiens qui sont en refuge ou ne font pas sortir les chiens qui sont en fourrière. Alors certes, ce sont peut-être des chiens moins beaux et moins bien éduqués mais ils sont déjà sur terre eux et parce qu'on leur aura préféré un chiot conforme à ses attentes, ils passeront soit la vie dans le refuge, soit seront tués.

    Pourquoi mettre aux monde des chiens alors que chaque jour, autant sont tués ?
    Pourquoi mettre au monde des animaux alors que cette mise au monde va nécessiter obligatoirement la mise au monde et la mise à mort dans des conditions abominables de milliers d'êtres vivants sensibles destinés à les nourrir (dont la plupart sont aussi intelligents, aussi attachés à leurs bébés, autant capables de s'attacher à un humain ou à ses congénères). Tout cela pour... tenir compagnie à un humain qui veut assouvir son plaisir égoïste.

    Voilà les questions auxquelles je ne trouve pas de réponse dans votre texte.

  • #62

    Claire (samedi, 31 mars 2018 19:28)

    Vraiment très juste et de plus, je vous félicite pour votre humour! J'ajouterais juste que je suis favorable en plus à un permis pour détenir un animal (chien, chat, cheval ou autre, pas pour le poisson rouge évidemment!), même pour ceux qui comme moi en ont depuis toujours car on ne peut pas faire de différence et que j'ai sûrement plein de choses à apprendre encore... Car ce permis permettrait sûrement d'éviter bien des maltraitantes par ignorance et bien des abandons...!

  • #63

    Gisèle (samedi, 31 mars 2018 20:22)

    trés bonne annalyse

  • #64

    carole (dimanche, 01 avril 2018 10:59)

    très bonne analyse et telement vrai

  • #65

    Daphné (dimanche, 01 avril 2018 16:13)

    Je serais curieuse de savoir le pourcentage de chiens LOF qui restent toute leur vie chez le même propriétaire. Je me demande si on ne retrouve pas ces chiens en SPA simplement parce qu'ils ont été revendus facilement du fait de leurs beaux papiers et de leur potentiel de reproduction. Quand on paie un chien 1200 euros, j'imagine qu'on essaie de le revendre plutôt que de le filer à la SPA. On est peut être moins regardant avec un chien acheté 400 euros. On ne devrait pas adopter un chien pour sa valeur commerciale ou comme un investissement mais dans le but de vivre avec lui toute sa vie. Je pense que malgré toutes les précautions prises par les éleveurs pour bien choisir les adoptants, la plupart voit leur chiot comme un bien revendable ou rentable si besoin.
    Merci pour votre article

  • #66

    Dominique (dimanche, 01 avril 2018 19:09)

    C’est bien, ça donne matière à réfléchir.

  • #67

    Renee (lundi, 02 avril 2018 12:46)

    Vous avez tout dit ou presque tout!!!!! En tant qu'éleveur j'aurai insisté sur le temps passé dans les mises bas , les nuits blanches à surveiller que les chiots et la mère se portent bien, à complémenter parfois avec les biberons, à surveiller qu'aucun chiot ne se fasse écrasé par la mère en cas de portée nombreuse!!!! Sans parler du stress avant la mise bas, à contrôler le bon déroulement , la prise de température , etc. etc.
    Les frais engagés pour les expositions afin de valoriser leur chien, les frais de cotisation MSA (on en parle !!!)
    Malheureusement les gens ne voient pas plus loin que le bout de leur nez!!!!
    Quelques uns ont même le culot de vous appeller pour vous demander des conseils sur un chiot qu'ils ont acheté chez Mme Duduche qui comme par hasard ne répond plus au téléphone!!!!
    Du grand n'importe quoi !!!!
    Un particulier n'aura jamais l'expérience et le savoir de l'éleveur !!!!
    Mais ça combien de personnes le comprennent ?????
    En attendant nous autres éleveurs nous savons pourquoi nous faisons ce métier par passion et amour de nos chiens!!!!
    Le reste n'a pas d'importance.
    Bravo encore pour votre lettre et bonne continuation!!!

  • #68

    Le Priellec Pierrette (mardi, 03 avril 2018 15:41)

    C'est si vrai.
    Merci à vous

  • #69

    Curly Waves (mardi, 03 avril 2018 19:13)

    Tellement vrai et tellement désolant....

  • #70

    Céline (mardi, 03 avril 2018 23:29)

    Au risque de vous décevoir non.... nous avons de plus en plus de LOF en refuge et en asso... après les bouledogues et les Jack on va voir l' effet de la mode bergers australiens.... non les éleveurs ne sont pas " pires" que les particuliers naisseurs. Mais pas souvent beaucoup plus concernés : quand nous avons des Lof à l' abandon nous contactons systématiquement l' elevage. 9 fois sur 10 ils refusent de récupèrer l'animal. Le petit prince parlait d'être à jamais responsable de celui qu'on a apprivoisé et moi connement je pensais qu'on devait être à jamais responsable de celui qu'on a choisi de faire naître ( d'une espèce Déjà sur- représentée ).
    Je m'interroge : pourquoi parlez- vous d'adoptants? En refuge, en asso on adopte mais chez l'éleveur on achète .... le mot client vous fait peur? Pourquoi? Un petit fond de conscience tourmentée?
    Appelons un chat un chat, un chien un chien et un vendeur ...un vendeur. Certes Il y a une "excuse" à faire naître quand des centaines attendent un foyer: préserver une race. Ok cest la seule à mes yeux.

  • #71

    Les Loups d'Argoat (mercredi, 04 avril 2018 00:09)

    Céline,
    ce discours que vous tenez, je le connais par coeur pour l'avoir tenu moi même pendant les années où je travaillais dans la protection animale.
    La vision obtuse qui place les bons éleveurs et les fermes à chiens dans la même catégorie de vendeurs témoigne de la méconnaissance que vous avez de ce travail. Oui les usines à chiens représentent 9 fois sur 10 l'animal qui viendra combler une place en refuge, et dans ces cas là le chien ne sera pas récupéré mais on ne parle pas ici d'un bon éleveur.
    Le bon éleveur se sent responsable à vie des chiots qu'il a fait naître, ce que j'explique dans l'article sur les acteurs de la misère animale.
    Je ne parle nullement de LOF dans mon article, relisez moi ;) et je parle aussi des éleveurs arrangeants dans les responsables.

    Je parle d'adoptants parce que lorsque l'on prend un animal sous son aile on l'adopte, on ne l'achète pas. Que vous décidiez de considérer le chien comme un produit des lors qu'il a été élevé et choyé dans un cocon douillet et sécurisant, c'est votre choix de vocabulaire. Pour ma part, je considère que lorsque j'adopte mon chiot en élevage, je rémunère le travail de l'éleveur. Je paye un service rendu par celui ci, d'avoir donné toutes les conditions nécessaires au bien être de mon chiot dans ses premières semaines de vie. Je rembourse aussi l'investissement financier qu'il a mis dans l'aménagement de son domicile pour le bien être de ses chiots.

    Pourquoi préserve-t-on une race? Sinon pour que les chiots partent avec le bagage nécessaire à être heureux et épanouis dans leur famille?

  • #72

    Céline (mercredi, 04 avril 2018 01:29)

    Il y a un mélange d'arrogance et de mauvaise foi qui me dérange énormément alors je ne vais pas continuer la discussion avec vous. Continuez à vendre, continuez à en vivre, à faire naître sans vous soucier de l' avenir qu' y puis- je?
    Mais de grâce arrêtez d' essayer de nuire aux ( vraies ) adoptions en sous entendant que les chiens de refuge sont difficiles, moins bien dans leur tête, moins stables, etc etc.... comme si les chiots tout neufs et munis d'un pedigree long comme le bras s' éduquaient d'un claquement de doigt! Il y a de super chiens, faciles à vivre, équilibrés, qui ont eu la malchance de passer par la cause abandon. Croisés ou non. Ils ne sont pas forcément des chiens à problèmes ( leur principal problème ayant été un humain instable et con à un moment de leur vie! ). Il y a des chiots nés en élevage qui auront des problèmes de santé, de comportement. Ou ne correspondront pas à ce que leur acheteur attendait. Hélas. Tous sont des individus et c'est vous, qui participez au commerce d'une façon ou d'une autre, qui les transformez en bien de consommation....
    Tant mieux si votre conscience est intacte, si vous vous sentez bien avec tout ça ...
    Juste cessez d' opposer les chiens à l' adoption ( ces animaux perturbés au lourd passé et sources d' ennuis pour leur futurs humains ... héhé v' là le cliché commode! ) aux chiots à vendre ( merveilleux sujets parfaits livrés clef en main avec garantie du producteur ! Oops! ) ... c'est inutile vous aurez toujours des clients soyez rassuré.

  • #73

    Les Loups d'Argoat (mercredi, 04 avril 2018 01:42)

    Céline, vous parlez en ayant survolé un article de mon blog. J'ai passé de longues heures à développer cette lettre ouverte afin que les raccourcis que vous faites ici ne soient pas faits par les lecteurs. N'hésitez pas à y jeter un oeil, vous verrez comme j'y critique les pauvres chiens qui se retrouvent à la SPA, et comme je rappelle à quel point ils ont des problèmes de comportement.

    Je comprends qu'en arrivant sur le blog d'un élevage pas encore démarré votre corde sensible soit titillée, il n'empêche que j'ai endossé la casquette PA bien avant, j'y ai "rééduqué" des chiens issus de croisements très malins (akita malinois husky... je vous laisse imaginer) comme des chiens issus de ferme à chiens. Des animaux détraqués par leur vie pourrie, sur lesquels des mois de travail pouvaient être effectués sans garantie de stabilité... toute cette souffrance, il y en a qui se blindent... et d'autres qui préfèrent faire changer les choses autrement.
    Cette lettre à pour but d'informer qu'autre chose existe que ces fermes à chiens, ces salons du chiot et ces animaleries. Pas de taper sur les refuges et les chiens qui y sont emprisonnés faute de temps, de place, de moyens, et souvent, de bon sens.

    Le chien est en partie considéré comme un bien de consommation. J'essaye de faire évoluer cette vision là du chien, à ma manière, vers celle d'un compagnon de vie à respecter.

  • #74

    Céline (mercredi, 04 avril 2018 02:02)

    aaaah ok vous faîtes naître toujours plus de chiots dans le seul but de venir en aide aux chiens de refuges ( tous d' irrécupérables traumas comme chacun sait, au passé pourri à l'avenir pourri etc....) j'avais pas compriiiis ..... suis- je bête ! Bon comme vous avez remarqué j'aime dire les choses telles qu'elles sont. Comme par exemple: on achète en élevage, on adopte en refuge ou asso. Plus on produit du chiot plus Il en crève en boxes. Alors dans la même ligne je ne dirai pas: je refuse de vous suivre dans les méandres d' un raisonnement dicté par une forme de remord sous jacent ... mais plutôt : arrêtez de vous foutre de la gueule du monde bordel!

  • #75

    Les Loups d'Argoat (mercredi, 04 avril 2018 02:04)

    Nous allons en rester là, Céline, il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. ;)
    Je vous souhaite une bonne soirée

  • #76

    Patricia (mercredi, 04 avril 2018 11:03)

    Tout ce qui est écrit est bien dit, j'ai cinq chiens, un qui vient d'un élevage, un que des particuliers voulaient de débarrasser et trois qui viennent de la SPA ou association (dont deux d'Espagne ). L'un n'empêche pas l'autre

  • #77

    Sylvie BEATRIX (mercredi, 04 avril 2018 14:00)

    Tout est dit ....votre texte est parfait
    Je suis éleveur et j'aide aussi la SPA de ma région à trouver des familles pour leurs petits protégés.
    L'un n'empêche pas l'autre.
    Vous avez raison de mettre les points sur les I ....

  • #78

    barbot (mercredi, 04 avril 2018 14:42)

    entierement d"accord avec votre analyse , mais trop de personnes font faire des portees et eleveurs en esperant le rentabilite , helas en elevage pas de rentabilite , si on veut un bon etalon , il faut payez cher la lignee et si on veut faire de travailler la race ilfaut investir , beaucoup ne veulent pas faire ce travail et prefere la pro duction, et au bout de queque temps racroche ; un eleveurs qui travaille pour la protection de sa race est rare et rare sont les producteurs de 20ans elevege et pourtant seul le temp permet une le reussite de garder le standard de le race . eleveurs depuis28 ans je sais dont je parle .

  • #79

    Michèle Rosique (mercredi, 04 avril 2018 17:06)

    Bravo à vous , tellement vrai.
    Merci de l'avoir écrit

  • #80

    christine, éleveuse de BP (mercredi, 04 avril 2018 21:12)

    Tout est dit... merci

  • #81

    PETROWSKI JOELLE (mercredi, 04 avril 2018 21:51)

    Tellement vrai ! Bravo !

  • #82

    André (jeudi, 05 avril 2018 00:15)

    Je suis d accord

  • #83

    Simone (jeudi, 05 avril 2018 01:02)

    Réponse très sensée. ...et oui en refuge on trouve très rarement des "pedigree" en tous cas pas d affixes célèbres ! ! Par contre de plus en plus de chiens de ces soi disant "éleveurs " mais qui ne sont en fait que de vulgaires marchands d animaux !

  • #84

    Simone (jeudi, 05 avril 2018 01:08)

    CÉLINE petite précision qui va vous faire hurler : mais je prends le risque : je dirai même que s il n y avait plus que de vrais éleveurs les refuges pourraient "presque " disparaître !! Cordialement

  • #85

    Hubert (jeudi, 05 avril 2018 11:25)

    Tous les chiens descendent du loup donc se sont tous des batards, la notion de race n'existe que pour les éleveurs qui ne pensent qu'à faire du profit d'une activitè commerciale et mercantile avec la bienveillance de groupes industrielles spécialisės en alimentation animale. J'ai eu plusieurs chiens et l'amour que je leur donne est sans rapport avec leurs origines et les sélections soit disant entreprises pour la qualité de la race. Des refuges pourris, des élevages crasseux qui malmènent les chiennes et leurs progénitures, j'en connais aussi, alors qu'il existe des passionnés ok mais de grace pas de leçon de morale

  • #86

    Fanny (jeudi, 05 avril 2018 11:41)

    Je trouve affligeant tous ces commentaires qui félicitent cet article. Peut être n'a-t-il pas été partagé sur les pages de protection animale où les acteurs voient la réalité des refuges, des abandons, des euthanasies tous les jours ?
    Je suis famille d'accueil et sait combien de chiens avec ou sans pedigree attendant une famille aimante, un coin de chaleur du fin fond de leur cage sordide.
    Quand à vôtre "débat" avec Céline que vous concluez par "il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. ;)", j'espère que cette phrase s'adresse à vous et non pas à Céline car ce qu'elle écrit et décrit est tout à fait sensé et reflète son vécu. Et quand elle écrit que beaucoup de chiens avec pedigree se retrouvent en refuge et que les éleveurs ne souhaitent pas les reprendre, comme s'il s'agissait de vulgaires marchandises, je la crois.
    Enfin, j'aimerais une réponse les Loups d'Argoat, à mon commentaire n°61 ?
    Merci !

  • #87

    Nico (jeudi, 05 avril 2018 13:09)

    Juste à dire merci car beaucoup nous lance la pierre

  • #88

    Les Loups d'Argoät (jeudi, 05 avril 2018 14:14)

    Fanny,
    j'ai répondu à votre message dans l'article cité en haut à droite nommé "les acteurs de la misère animale". :)

  • #89

    nicole (jeudi, 05 avril 2018 16:47)

    Tres bien ecrit Bravo

  • #90

    PIEL JOLY Laurence (jeudi, 05 avril 2018 17:59)

    Bravo, c'est tellement facile que ce vous expliquez, mais je suis d'accord avec vous,

  • #91

    Hibiscusmp (vendredi, 06 avril 2018 11:17)

    Bravo pour votre mise au point tout à fait VRAI !
    Tous veulent des chiens ou chats beaux, mignons, mais pour pas cher, pas chiant, ne demandant pas d'attention, une potiche d'animal ! NON, un chien c'est comme un enfant il faut s'en occuper toute sa vie !....

  • #92

    Rémy (vendredi, 06 avril 2018 15:44)

    Bonjour, je n'ai malheureusement pas pris le temps de lire tous les commentaires précédent (la petite trentaine que j'ai lu exprimant un avis différents du miens), aussi je vous pris de m'excuser si ma question a déjà été abordé. Je vois beaucoup de félicitations, et en effet, l'adoption en élevage est (la plupart du temps) plus éthique qu'auprès animaleries ou de particuliers peu scrupuleux. Cependant il me semble peu honnête de ne pas reconnaitre que si l'élevage était la seul "source" de "production" d'animaux de compagnie, nous aurions sur les bras un énorme problème de biodiversité. Je pense qu'il faut tout de même reconnaître à leur juste valeur les bâtards d'aujourd'hui qui pourrait faire les races de demain. Je suis entièrement d'accord avec le reste cependant, sus aux animaleries et "producteurs" de "masse animale" \o !!!

  • #93

    Les Loups d'Argoat (vendredi, 06 avril 2018 17:44)

    Remy, personnellement un particulier qui fait un mariage de ses chiens de manière réfléchie, en toute connaissance des caractères de ses chiens et en assumant tout de sa portée, faisant le suivi des chiots etc, je le respecte totalement ! :)

  • #94

    Carole (vendredi, 06 avril 2018 18:14)

    Chapeau très beau texte tout est dit. Moi j'ai toujours eu des chiens, des chats. Tous mes chiens dans de très bon élevage de Dax, du Mans, d'Avignon et de chez nous où il y a de très bon eleveurs. En ce moment un malinois, 3 schipperkes et mon petit bébé un pinscher nain qui nous a quitté l'année dernière en mai il avait 17 ans. Encore bravo pour ce magnifique texte

  • #95

    Catherine Chomant (samedi, 07 avril 2018 10:05)

    Tout est dit , clair et net ! j'adhère

  • #96

    Tatiana (samedi, 07 avril 2018 18:04)

    Merci !! On en avait besoin !!

  • #97

    sonia besnard (dimanche, 08 avril 2018 00:35)

    alleluiah enfin une personne sensée!
    hélas cher collègue personne ne vous lira et nos ministres de merde continueront à nous mettre des bâtons
    dans les roues pour nous empêcher de travailler!
    Sans parler des protections animales qui veulent nous voir brûler sur le bûcher en place publique!!

  • #98

    martinez marie-noël (jeudi, 12 avril 2018 17:00)

    tout mon respect va aux éleveurs consciencieux. c'est vers ceux-là que je vais et que je recommande.

  • #99

    jacques schalckens (jeudi, 12 avril 2018 19:11)

    vous avez oublié à mon avis de préciser, que dans certains Pays, dont la France ne fait pas partie hélas pour vous, qu'il faut être éleveur agrémenté pour vendre des chiots!...il y aurait déjà moins d'abandons, parce que vous avez la capacité de savoir qui peu prendre telle ou telle race, il y aurait un suivit!...cela éviterai bien des malheurs pour nos amis les bêtes!...néanmoins la société évolue, l’animal n'ai plus considéré comme un objet!..

    Éleveurs continuez à vous battre, vous avez notre soutien, je suis propriétaire depuis vingt sept ans de Huskys achetés en vitrine!..ou à des particuliers peux regardant, et vous savez de quoi je parle!...Bon courage à vous tous!...

  • #100

    Isabelle denizet (lundi, 23 avril 2018 09:19)

    Vous avez écrit avec humour ce que je ( et je pense beaucoup d’autres aussi!) pense, bravo!

  • #101

    Bertrand Evelyne (mercredi, 25 avril 2018 21:35)

    Grand bravo moi je vais même élevage depuis 35 ans et n image pas adoption s.p.a plus jeune j ai eu à faire s.p.a et pendant 14 ans je n ai eu que des ennuis avec ....ceci pour dire que même si je prend des chiennes B.A a 7 mois elles ont toujours étaient stérilisées bon petigrees pourtant j acheté 1 race dont je suis dingue mais surtout 1 caractère et bon suivie de l élevage 1 B.A s acheté pas à la foire aux chiens n y sûr le bon coin je suis 1 particulière et suis toujours étonnée de voir avec quel légèreté les gens achètent chiens sans prendre soin de se renseigner sur l origine le caractère e.ct 1 bon élevage c est du travail à temps pleins et l amour de la race bravo à vous 1 simple particulière qui aime passionnément B.A

  • #102

    Nathie Rosset (vendredi, 27 avril 2018 17:19)

    Merci, c'est éclairant!
    L'Aussie d'un an qu'on me propose de racheter!!! je me suis renseignée sur une façon d'aider son éducation. Cela a un prix en temps et en argent... Je trouve que le prix demandé ne m'est pas permis. Je suis triste quand les propriétaires me disent: "non" car je sais qu'une maladie diminuant la mobilité va les forcer à placer l'Aussie. Alors, je retourne à mon premier choix étudié: "le chiot d'élevage réservé à 2 h. de chez moi qui me correspond" car j'ai un coeur, un travail, une enfant de 3 ans que je dois protéger et un fond à mon portefeuille.

  • #103

    Arga (vendredi, 18 mai 2018 15:11)

    1% à 3% des chiens LOF finissent en refuge.
    Céline, réfléchissez. Deux secondes. Juste deux secondes.
    La majorité des éleveurs du LOF avec affixe n'ont rien à voir avec les producteurs à la chaîne avec un joli nom d'enseigne qui vendent au salon du chiot ou autre foire. Mais vous ne seriez pas la première à vous faire avoir entre la Société Agricole des Cœurs Poilus et Mme X affixe des Cœurs Poilus.
    Reste les brebis galeuses, comme partout.
    Mais venir dire que les éleveurs qui tentent de fournir à leurs "clients" un chiot bien dans ses pattes avec toutes les cartes en main pour un bel avenir participent à la surpopulation des refuges, c'est non seulement idiot, mais aussi insultant. La proportion parle d'elle-même.
    Et en refuge, un chien non plus n'est pas adopté mais vendu. Quand ce n'est pas la prise en charge qui est facturée (les éleveurs consciencieux reprennent gratuitement pour replacer au mieux gratuitement).
    Il y a aussi des refuges brebis gâleuses, les faits divers relatant des combats de chien organisés dans certaines SPA ne manquent pas. Personne ne vous met dans ce panier ? Alors prière d'en faire autant.
    Et allez plutôt manifester devant les magasins et animaleries qui vendent des chiots à peine sevrés issues de mères surexploitées jusqu'à ce que mortes d'épuisement derrière des plexiglas !


  • #104

    domi crovi (mardi, 23 octobre 2018 17:57)

    1 mot BRAVOOOOO ...

  • #105

    EVRARD MARTINE (mercredi, 24 octobre 2018 16:23)

    excellent et bien écrit merci Bravooo

  • #106

    Sylvie (vendredi, 02 novembre 2018 15:59)

    Je suis d'accord avec vous mais je pense que vous devriez aussi débattre sur les éleveurs, ceux qui font tout et n'importe quoi pour "vendre" (ça peut se comprendre dans un sens : il est extrêmement difficile actuellement d'avoir, d'entretenir un bon élevage) mais pas seulement. Je ne vais pas vous suivre, je vais "passer mon chemin" comme vous le conseillez quand on n'est pas d'accord mais je reste dubitative sur 2 points : pourquoi la notion de LOF ? si le but est de sauver un animal , ils se valent tous non ? Le LOF pour faire des expos ? mais vous mentionnez des animaux en retraite ? Le 2ème point : finalement on "abandonne" sur votre site ! la différence c'est que l'on abandonne ou que l'on revend des animaux "de race" ! Des éleveurs se débarrassent ? quand un animal ne peut plus reproduire ou a trop reproduit, on le donne ? ou on se fait encore de l'argent dessus car c'est un animal de race ? ça, ça me perturbe ! je connais pas mal de bons éleveurs, de gens sincères, motivés, qui prennent le temps de présenter la race qu'ils aiment mais "ceux là" "gardent" leurs vieux animaux !! Finalement on a taclé le "boncoin" mais c'est pareil là, non ? je ne veux pas vous ennuyer mais les questions restent posées, je suis d'accord avec la majorité de ce que vous avez dit mais je tique quand même sur la face cachée de votre page...

  • #107

    Les Loups d'Argoät (vendredi, 02 novembre 2018 20:58)

    Bonjour Sylvie,
    Comme je l'ai écrit en haut de l'article sur la droite, j'ai étayé mon propos ici : https://lesloupsdargoat.jimdo.com/acteursdelamisereanimale/

    Je ne conseille pas de passer son chemin lorsque l'on n'est pas d'accord, uniquement lorsque l'on parle sans avoir préalablement lu (et non survolé) mon article :) Tout simplement car échanger par écrire avec quelqu'un qui survole ce que vous rédigez, c'est comme discuter avec quelqu'un qui vous coupe la parole et ne vous écoute pas : c'est une perte de temps. ;)

    Pourquoi la notion de LOF ? Relisez mon article, je ne cite nulle part le LOF et encore moins comme un gage de qualité. :) J'approfondis mon propos dans "Les acteurs de la misère animale". Tous les animaux se valent, la vie des chiens de race ne vaut pas plus que celle des chiens croisés. Pour avoir eu et aimé les deux, chats et chiens de race et de "races" (au pluriel), je les ai tous tout autant aimé. Seulement je recommande ici de ne pas encourager les particuliers qui font n'importe quoi avec leurs chiens en leur achetant des chiots quand la mère risque de refaire une portée avec tous les mâles du quartier aux prochaines chaleurs. Ces gens, je les surnommerais les Tenardiers du milieu canin, ou comment tirer profit de l'utérus de sa chienne avec un minimum d'investissement.
    Quitte à prendre un chiot croisé, autant aller en refuge le sortir de la mouise... voilà où se porte mon propos.

    Je ne mentionne pas les retraités d'élevage car pour moi un bon éleveur (et c'est le point que j'aborde dans mon article plus complet : https://lesloupsdargoat.jimdo.com/acteursdelamisereanimale/) garde ses retraités jusqu'à leur mort.
    Sur mon site, si vous jetez un oeil à mes animaux, vous verrez que ma retraitée n'est pas nommée comme tel, c'est ma "louloute" et elle ne reproduira pas.
    Il n'y a pas de face cachée, lisez mes différentes pages, vous verrez comment je considère mes fifilles ;)

    bien à vous

  • #108

    Rémi (vendredi, 02 novembre 2018 22:14)

    Comme dans tout les métiers, il y en a qui font n'importe quoi.
    Ne mettez pas toutes les animaleries dans le même sacs si vous voulez pas être mis dans le même sac que ceux qui élèvent des chiens dans leurs caves.
    Cordialement,
    Un animalier.

  • #109

    patricia (samedi, 24 novembre 2018 19:36)

    Mais de quels "éleveurs" parle-t-on ? J'ai eu affaire à eux par 2 fois (achat d'un chien par ma fille, puis par une amie), tenant le même discours que vous, apparemment très sérieux, pignon sur rue, n'élèvent qu'une seule race, noms d'élevage à rallonges, prétendant travailler "pour l'amour de la race", chiens avec super-pedigrees, tests en tous genres dont ADN, présentant constamment leurs chiens en concours, accumulant les prix, recommandations etc, prétendant ne pas gagner d'argent en "faisant adopter" leurs chiots ... pour un prix fort élevé (non, non, ce n'est pas un business, bien sûr), recommandés par la seule société nationale belge reconnue par la Fédération Cynologique Internationale, chiots dans la maison (en tout cas quand on vient sur rendez-vous), précautions d'hygiène énormes et défense de les toucher pour ne pas les contaminer, discours moralisateurs à volonté sur les "méchants" (quasi tous les autres : particuliers, refuges et bien sûr, animaleries. Pour ces dernières, je serais assez d'accord), conseils à profusions sur l'alimentation et le dressage mais plutôt fantaisistes aux yeux de quelqu'un qui a des chiens depuis plus de 30 ans. Bilan de l'achat (pardon, adoption !) chez ces 2 éleveurs qui se présentent exactement comme vous : 1er chien : hernie ombilicale, diarrhée persistante les premières semaines, surdité congénitale, fragilité générale. 2ème chien : gale dans les oreilles, toux du chenil, retard de vaccins, administration de vermifuges inventée car présence de parasites. En fait, malgré tout le décorum, c'est nous qui risquions de nous faire contaminer :-) Alors, je vous pose quelques questions : pourquoi présenter L'ELEVEUR comme le super-pro qui est ce qui a été créé de plus parfait après le soleil ? Ne devriez-vous pas écrire que la profession a, elle aussi, besoin d'un bon coup de balai ? Et comment distinguer un bon éleveur d'un tricheur puisqu'ils se présentent tous comme vous ?

  • #110

    patricia (samedi, 24 novembre 2018 20:21)

    Quant aux particuliers, voilà, je suppose que je suis l'équivalent de "Monsieur Bébert qui fait saillir Chaussette". Et je ne vois pas le problème, je vais vous expliquer pourquoi : j'ai eu plusieurs portées avec mes petites chiennes et mon chien de la famille. Bien sût non apparentés et de la même race, mais sans le moindre pedigree. Pas de test ADN ni autre, mais pas de problèmes de santé connus. Maximum 2 portées par chienne et très espacées. Surveillance vétérinaire pendant la gestation, alimentation adaptée, radio avant la mise bas pour compter les chiots et être sûrs qu'ils sortiront tous, échographie à la moindre inquiétude. Oui, tout cela coûtait cher, mais ce n'est pas grave, je n'étais pas obligée d'en vivre, j'ai un autre boulot, moi. Donc, je ne devais pas radiner et tricher sur les soins et l'alimentation. Pas de personnel à payer parce que toute la famille s'y mettait et adorait ça. Nuits de garde quant une petite s'apprêtait à mettre bas, salon transformé en salle d'accouchement, téléphone en main et voiture prête au cas où ... Biberons prêts au cas où ... Re-nuits de garde pendant quelques jours après la mise bas pour surveiller tout le petit monde, biberons de temps en temps si la maman avait besoin d'être soulagée, nourriture adaptée à la lactation, puis nourriture adaptée aux chiots. Salon transformé en nursery puis en plaine de jeux avec les autres animaux de la maison, les enfants et les amis. Visites chez le vétérinaire pour surveillance, vaccins, puçage. Accueil des candidats acheteurs, très longues discussions pour les connaître (nous en avons refusé plusieurs), re-accueil plusieurs fois de suite parce que, après avoir choisi leur chiot, ils étaient les bienvenus chaque week-end pour venir voir grandir leur loulou et faire plus ample connaissance avant qu'ils aient l'âge de partir. Leur extorquer la promesse que, s'ils avaient un accident de vie, ils nous retourneraient le chien mais jamais ne l'abandonneraient en refuge ou le caseraient n'importe où. Prix de nos chiots sans prétention : 500 euros parce que pas de pedigree et tout le monde n'a pas envie de payer plus de 1.000 euros pour un chien. C'est un autre public. Mais nous voulions aussi des gens qui avaient suffisamment de moyens pour leur acheter une nourriture décente et payer les soins vétérinaires nécessaires. Un chien, quel qu'il soit, coûte des sous quotidiennement et le nier mène à la catastrophe, genre abandon. Je revois presque tous "mes" chiots, soit ils sont dans le quartier, soit ils reviennent chez nous en vacances. Tout le monde va bien, ils sont tous très équilibrés et bien dans leurs baskets, les maîtres sont ravis.
    Alors, s'il vous plaît, ne diabolisez pas les malheureux particuliers et ne les appelez pas "Monsieur Bébert", sinon vous devrez vous appeler "Al Capone-je-me la-pète". Dans les deux catégories, tout le monde n'est pas à mettre dans le même panier.

  • #111

    claudette marturel , domaine de la vareze (mercredi, 27 février 2019 11:10)

    rien a dire de plus tout est dit, et j'adhère entièrement, a tout ce qui est mentionné, dans ce texte,
    nous avons les mêmes points de vue de la chose
    bravo pour votre ecrit

  • #112

    Bernard (jeudi, 28 février 2019 09:06)

    40ans dans l'élevage canin et même constat... Malgré des arguments pédagogiques les protections animales devraient mettre de l'eau dans leur vin

  • #113

    Colette Louco (jeudi, 28 février 2019 10:22)

    Tout est dit ! bravo et je partage....

  • #114

    Roseline (jeudi, 28 février 2019 13:24)

    Tous mes bergers allemands viennent d'élevage.. le 1er une amie m'a emmené en seine et marne pas loin de nous.. super chien mais éleveur un peu limite.. je n'ai pas ressenti l'amour de son métier.. mais je n'ai pas pris le 2ème là.. le 2ème je suis allée dans la sarthe, et là.. ça s'est fini au tribunal. vice caché, vice rédhibitoire.. (l'éleveuse n'a pas voulu la solution amiable, tant pis pour elle) Je suis allée dans la manche pour la 3ème.. bien rien à redire.. le 4eme et la 5ème nickel top.. juste en dehors de la région parisienne et si il doit y avoir un 6ème ce sera de là qu'il viendra..

    Je passe sur le fait qu'ils m'ont tous refait l'appart selon leurs gouts, le principal pour moi c'était "pourvu qu'ils ne soient pas malades" le reste c'est du matériel je m'en fous !

    j'ai également évité à une croisée malinois Heidi en 93 de finir à la spa à 4 mois et demi ! et un lhassa asso trouvé dans la rue à 5 ans a fini ses jours chez moi après m'avoir ruiné en opérations ophtalmie (putin de chat qui lui a crevé le seul oeil qu'il lui restait) je ne regrette rien.. qu'une chose.. c'st qu'ils n'aient pas vécu plus longtemps (Heidi 14 ans et demi, et Grisou 15 ans) je les ai tous bien nourri, bien soigné, bien traité LOF ou pas.. ils m'on ruiné financièrement, mais plaie d'argent n'est pas mortelle.. leur bien être avant tout. Pour mes bergers allemands, je veux connaitre les origines du chien.. acquérir même gratis un chiot berger allemand de M. DUCON et dont les caractères des parents sont inconnus non merci.. les chiens d'élevage sont cotés donc déjà pour moi c'est une garantie de caractère et de conformité à la race et qu'il n'a pas de tare génétique. le refuge serait pour moi si je me décidais un jour, en vieillissant, à prendre un chien de petite race, un chien senior que l'association reprendrait si je venais à décéder.. ce serait pour apporter de l'amour à un papy ou une mamie chien lui permettre de passer le temps qui lui reste entouré d'amour, de jouets, gâteaux, patouilles.

    bien évidemment je ne suis pas pour acheter en animalerie autre chose que des croquettes, accessoires.. un animal c'est une vie.. pas une marchandise, alors j'ai beaucoup de respect pour ceux qui les font naitre (les éleveurs sérieux, pas les marchands de chiens) c'est un sacré boulot quand on veut bien le faire et au même titre que nous sommes payés pour notre travail il est normal qu'eux aussi soient payés.. faites le calcul combien coute une saillie, les échographies, les compléments alimentaires, croquettes spéciales, soins, césariennes, soins aux bébés etc.. puce, vaccins, vermifuges etc.... et divisez par le nombre de chiot et vous aurez déjà une idée..

  • #115

    Trillou Serena (jeudi, 28 février 2019 14:12)

    Tout est dit. Merci.

  • #116

    molinier muriele (vendredi, 01 mars 2019 19:40)

    exactement!!!!rien à rajouter, c'est complet! et être éleveur sérieux, il y a un coût non négligeable pour tous les tests génétiques, les expos....une alimentation de bonne qualité ,et suivi véto parfois hors de prix si ostéo, magnétiseur...pas de mutuelle qui rembourse...ni de sécu! et de trouver le mâle idéal pour la femelle, pour améliorer la race, qui n'est pas à côté de chez soi....étudier les pedigrées, le parcours de ces chiens avant de se décider, temps non rémunéré mais pour faire au mieux...c'est ça les éleveurs chiants! et si on devait faire payer tout ça aux clients, ils seraient hors de prix!

  • #117

    muriele (vendredi, 01 mars 2019 20:17)

    et que dire des clients qui veulent des femelles LOF pour rentabiliser leur achat???? c'est pas du profit ça????ils la font porter et vendent les chiots sans soucis de qualité, sans connaissances de la race et de l'élevage! une femme m'a fait le coup!J'ai vendu moins cher une femelle, pour compagnie, car elle n'avait pas assez de taches selon le standard de la race...hé bien, une femme la voulait pour compagnie et la stériliser donc pas la confirmer; quand elle a su qu'il fallait qu'elle soit LOF pour qu'elle fasse une portée, alors elle voulait la confirmer! plus tard, j'apprend par mon véto qu'elle fait partie de la SPA! gros choc pour moi! et oui, il y a de tout, des 2 côtés! des gens qui aiment le profit: acheter pas cher un chien pour le faire porter....alors qu'il est vendu pour la compagnie car justement,, les chiots risquent de ne pas être conformes au standard et non confirmables...et c'est l'éleveur qui est toujours taxé de profiteur, de le faire pour l'argent! payez ses frais et vous verrez ce qui lui reste en fin d'année, sans vacances ni jours de repos!

  • #118

    Csosso (vendredi, 01 mars 2019 22:17)

    Je ne doute pas que les éleveurs aiment leur chien. Pourtant mon avis est qu ils aiment mal. Je ne conçois pas la marchandisation de l affection. Mon père était vétérinaire, il a vendu des caniches il y a trente ans et je sais qu il ne pensait pas à mal. Aujourd'hui je trouve tellement égoïste de laisser vieillir un chien dans un refuge juste parce que sa tête n'est pas celle que l on attend... Je n ai eu que des chiens abandonnés et je les ai tous assumés. Des chiens de race et des batards... Parfois leur caractère me faisait péter les plombs, mais ils sont tous morts en nous brisant le cœur. C'est comme un enfant, l affect ne s achète pas. Ce n'est que mon avis.

  • #119

    Véronique Rieunier (samedi, 02 mars 2019 12:52)

    Bravo . Excellent.

  • #120

    Busini Nancy (samedi, 02 mars 2019 17:22)

    Bravo pour votre petit coup de gueule. C'est tellement vrai malheureusement.

  • #121

    Anita Beck (mardi, 05 mars 2019 19:45)

    Un grand BRAVO pour ce coup de gueule très bien écrit. Vous avez entièrement raison.
    Avec des éleveurs responsables et sérieux et des acheteurs ou adoptants responsables et respectueux aussi, on n'en serait pas là ...

  • #122

    Carole (mercredi, 06 mars 2019 08:40)

    Bravo et tout à fait d'accord avec vous. �

  • #123

    Lombardo Carmelo (mercredi, 06 mars 2019 09:25)

    Bravo je suis tout à fait d’accord avec ça
    Tout est dit

  • #124

    Celine (mercredi, 06 mars 2019 09:32)

    Amen! Bravo!

  • #125

    gallienne christine (mercredi, 06 mars 2019 09:37)

    bien dit ras le bol de ses associations qui se remplissent les poches et qui critiquent ouvertement les éleveurs, tous les éleveurs ne vivent pas de leur élevage, c'est beaucoup de privations mais nos chiens nous le rendent au centuplel ; dans le 10ème groupe ce sont les galgos qui sont amenés en masse pour adoption majoritairement ce sont de pauvres bêtes complétements désorientées et inadoptables.
    j'élève depuis 22 ans des whippets et je me reconnais entièrement dans votre article.
    Bravos pour avoir osé dire la vérité
    salutations cynophiles

  • #126

    Dominique lamagnere (mercredi, 06 mars 2019 09:49)

    Magnifique plaidoyer pour les éleveurs dignes de ce nom MERCI!!! C'est trop facile de se décharger sur les autres de ses reponsabilités, en se disant qu'il y aura bien quelqu'un qui aura pitié !! Et encore, quand ils ont le courage de le confier à des refuges!

  • #127

    TILLY ORIOT Héléna (mercredi, 06 mars 2019 10:11)

    Voilà tout est dit. Maintenant, reste à faire en sorte que les éleveurs récupèrent les chiens quand le cas d'abandon se présente ou est déjà fait.... Mettre en place un document avec les acheteurs pour co - engagement à celà...

  • #128

    Wattenberg chantal (mercredi, 06 mars 2019 10:47)

    La très grande majorité des éleveurs font un travail extraordinaire et si les portées «  sauvages «  n’existaient pas, il n’y aurait pas tant de chiens en refuge. J’ajoute qu’en cas de problème, les éleveurs se font en général un devoir de récupérer les chiens

  • #129

    Laetitia Brosset (Daryazur et Les Gardiens d'Origine) (mercredi, 06 mars 2019 11:22)

    BRAVO... superbe texte que je me permettrais de faire suivre via votre lien et site sur ma page si vous êtes d'accord!...
    Je suis éleveuse de chats sibériens depuis 10 ans et d'AS, et j'entends aussi malheureusement ce discours à tout bout de champs.....
    Dans mes contrats, j'ai même rajouté que si le futur propriétaire avait le moindre soucis quand à la garde d'un animal né chez moi, que je m'engage à trouver une solution avec lui et à l'accompagner; car pour moi, hors de question de voir l'un de mes loulous que j'ai vu naître et grandir, partir en SPA...

  • #130

    Marin Françoise (mercredi, 06 mars 2019 11:45)

    merci de dire ce que les éleveurs, les vrais , les responsables, ont envie de dire , mais ne se décident pas a dire pour remettre les choses au point. Même commentaire que les précédents, et je partage bien sur ce texte sur ma page , car il faudrait pas pousser : les refuges ne sont pas encombrés par les chiots ou chats des éleveurs responsables qui se font un devoir de sensibiliser les futurs acheteurs sur les besoins des chiots ou chatons qu'il placent et refusent même parfois de vendre quand les conditions de vie ne correspondent pas a la race , ainsi que ceux qui ne peuvent admettre qu'un sujet de leur élevage se retrouve en refuge ou SPA; allez plutôt voir du côté de ces "fermes usines a chiots "qu'on laisse proliférer pour le plus grand malheur des chiots et par conséquence , des refuges !!

  • #131

    Charlier (mercredi, 06 mars 2019 13:21)

    100 pour 100 en accord avec vos écrits

  • #132

    Malinois du Clos d'Alsan (mercredi, 06 mars 2019 13:22)

    Bravo pour votre texte ! J'ai moi-même fait 1200km pour récupérer un jeune chien de chez moi afin qu'il revienne à l'élevage pour être bien.

  • #133

    vataire (mercredi, 06 mars 2019 13:28)

    J'aime beaucoup votre prose elle est tellement vraie. Mais il ne faut pas oublier aussi les gens qui comme moi sont la pour récupérer les pauvres loulous comme ceux que vous citez . Si nous n'étions pas la que deviendraient ils? J'ai moi meme acheté un chien chez un éleveur trés sérieux et j'en suis ravie et il a pour copains et copines 4 adoptés. Je dis toujours que sans les éleveurs beaucoup de races auraient disparues mais alors la ou il faut agir c'est faire en sorte que seuls les BONS éleveurs restent et que les marchands de chiens soit éradiqués.C'est une discours sans fin moi je dis il faut des gens pour prendre les chiens chez des éleveurs pour perpétrer les races et des gens pour adopter ceux qui sont issus de la connerie des gens.

  • #134

    Le Corguillé (mercredi, 06 mars 2019 13:40)

    si seuement ct vrais :(
    bien sur souvent ça se verifie, mais reste les chiens revendus ou abandonnés alors qu'on pensait les adoptants motivés

  • #135

    MAY I KISS YOU CHATTERIE (mercredi, 06 mars 2019 13:40)

    ALORS LA JE RESTE COITE C EST EXACTEMENT CA !!!! bravo bravo pour cet article que l' on devrait faire apprendre par coeur à l ecole au lieu de leur apprendre des conneries,,,, le respect de l être vivant ,,, la RESPONSABILITE vis a vis de lui et des autres ,,,,, et j' en passe

  • #136

    Elevage des gardiens de feu (mercredi, 06 mars 2019 13:49)

    Un grand merci pour ce texte!!!
    Cela fait plaisir de lire quelque chose de positif sur notre métier ouf!!!
    Je partage volontier merci bcp

  • #137

    Heraud patricia (mercredi, 06 mars 2019 13:55)

    exactement celà mais à force de le dire de le crier, ca devient pénible que les gens ne comprennent pas. C'est évident pourtant ! mais l'intelligence n'est plus de ce monde hélas. merci de l'avoir dit encore une fois.

  • #138

    Céline (mercredi, 06 mars 2019 14:28)

    Tellement vrais!

  • #139

    Eka (mercredi, 06 mars 2019 14:53)

    Complément inutile.
    On peut faire la même lettre avec les connards de marchands de chiens qui se disent éleveurs et font pondre à la chaîne jusqu'à 10 ans et/ou ceux qui se gavent sur un "type" non standard (salut les CLTs) et chient sur le monde si un de "leur" chiots venait à avoir une porté dans le futur.

  • #140

    Flahaut Evelyne (mercredi, 06 mars 2019 15:04)

    Très beau texte et oui il y a encore de bons éleveurs mais il faut bien expliquer aux futurs adoptants le caractère du chiot

  • #141

    Decool Carole (mercredi, 06 mars 2019 15:10)

    Ce texte n’est vrai qu’en partie ... rien n’est tout noir ou tout blanc , et pour avoir moi même acheté il y a des années un chiot de race dans un élevage très réputé , j’ai été horrifiée de constater les conditions dans laquelle vivaient les chiens , à mes yeux équivalentes à celles d’un refuge . Il y a des élevages sérieux et amoureux d’une race , et il y a les reproducteurs qui ne sont intéressés que par l’aspect pécuniaire de la chose . Quant à moi , je n’ai plus jamais acheté de chiens et les ai adopté en refuge .

  • #142

    Abelleyt (mercredi, 06 mars 2019 15:41)

    Bonjour, je suis tout fait d accord avec vous mon mari et moi avons fait le choix d acheter notre chien dans un bon élevage, sa a cotés un bon prix mais nous le s avions et nous regrettons pas du tout et nous nous sentons pas coupable de notre choix, car nous n abondonneront jamais notre bébé avec ses défauts et ces qualités, je plains tous ces pauvre bêtes abondonnes par des personnes qui n'ont pas reflechies à ce que représenter les contraintes d acheter ou d adopter un animal, et bravo à la spa ou tout autres refuges pour leurs travail auprès de ses pauvres loulous

  • #143

    Nathalie Botteron (mercredi, 06 mars 2019 15:57)

    Magnifique, triste et bien reel. Bravo

  • #144

    Anne Descuves (mercredi, 06 mars 2019 16:02)

    Merci pour votre commentaire !
    Nous nous faisons souvent reprocher de prendre nos animaux de compagnie dans des élevages !!!
    Nous allons toujours trouver les éleveurs et créons un contact avec eux, comme ça les deux partie savent à qui ils on à faire :-)
    Ça fait du bien de vous lire

  • #145

    isa (mercredi, 06 mars 2019 16:19)

    BIEN DIT !

  • #146

    LABLANQUI Marie Claude (mercredi, 06 mars 2019 17:00)

    Je suis totalement d’accord avec vous et j’ajouterais que l’éleveur se consacre à une race de prédilection et qu’ il est bien informé au sujet de la dite race.
    Je ne comprends toujours pas cet intégrisme qui consiste à dire adoptez n’achetez pas
    On veut faire disparaître ces si belles races que l’homme a mis du temps à sélectionner pour peupler la planète de corniauds? Même si je n’ai rien contre les corniauds, tout animal en vie a droit à l’attention et l’amour de l’humain.
    Mais le corniaud est en vie comme vous l’avez si bien dit parce que l’humain est laxiste!

  • #147

    Melanie (mercredi, 06 mars 2019 19:33)

    C est pas mal mais parfois les éleveurs sont pénibles autant que les assos sur les critères et perso je suis pas super d accord avec les critères de races type berger allemand avec le cul par terre. La spa m a laissé ma chance pour ma première chienne quand j avais 20 ans et un appart ça s est passé le mieux du monde et j ai depuis multiplié les animaux. Le vrai problème ce n est ni les éleveurs, ni les assos, ni les spa c est l irresponsabilité des gens... Dur de lutter contre ça !

  • #148

    Dupuis (mercredi, 06 mars 2019 21:06)

    J ai préféré acheter chez une éleveuse honnête agréée St Hubert �� Belgique j ai un boubou propre sociable adorable que du pur bonheur

  • #149

    Sandy (mercredi, 06 mars 2019 22:59)

    Bravo magnifique texte et juste réaliste ! Malheureusement beaucoup de personne ne réfléchissent pas aux « contraintes » d’avoir un animal de compagnie !!!

  • #150

    Cricri (jeudi, 07 mars 2019 06:19)

    Merci, pour cet article. Par contre, je ne supporte pas les éleveurs qui font de l élevage un mode de revenu, qui ont 20 chiens qui mettent bas trop souvent �
    Mais comment l empêcher ?

  • #151

    cordier (jeudi, 07 mars 2019 07:17)

    bonjour merçi pour cet article pour moi la lois devrait carrément interdir les animaleries, et plus de surveillance chez les gros éleveurs qui ne voir que l argents

  • #152

    Margret (jeudi, 07 mars 2019 07:38)

    Bravo, bravo, bravo tout est dit. Personne doit avoir mauvaise conscience d'avoir plutôt choisi sa race et un élevage sérieux, au lieu d'adopter un chien sur image qui vient de je ne sais quel endroit. Probablement avec un passé à problème (santé, caractère etc.)

  • #153

    Criant de vérité ! (jeudi, 07 mars 2019 09:18)

    Merci de mettre cela en avant !

  • #154

    Maryse Bazin-Deckmyn (jeudi, 07 mars 2019 09:38)

    Fine analyse.
    J'ajouterai, après m'être faite insultée parce que j'allais avoir de ma chienne une portée d'une des races sacrifiée en Espagne alors qu'il y a malheureusement pléthore de pauvres victimes qui attendent d'être adoptés dans les refuges et associations diverses, de vous dire ce que j'ai répondu à cette personne agressive se disant "aimer" cette race :
    "Quand on se dit aimer cette race, il faut savoir qu'à force de laisser faire la production clandestine des galgueros en Espagne qui peuple les perreras et fournie les associations de rescue en France (et autres), on va droit vers l'extinction de la dite race. En effet, tout chien adopté par le biais d'une association doit être stérilisé. Il faut donc, d'après votre logique continuer ce "trafic en cave" venant d'Espagne qui ne fournira QUE des chiens stérilisés à travers l'Europe, chiens de surcroit souvent "mixés" avec d'autres races. Il est où votre "Amour" de la race ? Vous faites tout pour qu'elle s'éteigne en vous faisant complice de cette situation dramatique que vivent ces pauvres chiens en Espagne. Contrairement à vous, qui critiquez les éleveurs, je ne suis pas contre l'adoption de ces "malheureux", je respecte le travail des associations (pas toutes car il y en a des mauvaises), j'ai aussi des chiens sortis des perreras et refuges Espagnols, élevage et adoption ne sont pas incompatibles, mais s'il vous plait, essayez de comprendre le travail d'un éleveur passionné qui fait tout pour le bien être de ses animaux. Mettez vous bien dans la tête que s'il n'y a plus d'élevages sérieux, en Europe y compris en Espagne (ceux-là ne fournissent pas les galgeros), la race s'éteindra toute seule et à ce moment là, vous ne pourrez qu'aimer des "souvenirs"."
    Je n'ai jamais eu de réponse ......

  • #155

    Nathalie (jeudi, 07 mars 2019 09:51)

    Merci pour ce textes tellement vrais...
    Merci pour nous qui nous battont tout les jours pour que nos bebes soit heureux toute leur vie.
    Une eleveuse du 56

  • #156

    Pascale Marin (jeudi, 07 mars 2019 11:44)

    Bonjour, bravo pour votre explicatif, si bien décrit, si clair et surtout écrit sans haine, juste criant de vérité. Il y a quelques jours j'ai moi même répondu à un poste virulent contre les éleveurs avec quasi tous vos arguments mais je l'avoue bien moins écrit. Et je terminais en suggérant qu'il serait bon en France d'interdire la vente d'animaux en animalerie, de faire fermer les fermes d'élevage, et surtout aussi d'interdire les foires aux chiots !

  • #157

    gaby (jeudi, 07 mars 2019 12:07)

    tout est dit... bravo. Si seulement la loi pouvait punir plus sévèrement les maltraitants d'êtres vivants sans défenses....
    Merci au passage, aux "BONS" éleveurs

  • #158

    boulangeat michele (jeudi, 07 mars 2019 15:39)

    d accord avec ca c est vrai k on veut des bebes chats ou chiens maisje ne les abandonne pas je ne peux pasjelesaime tro

  • #159

    Audrey (jeudi, 07 mars 2019 18:47)

    Bonjour,
    Excellent texte, merci

  • #160

    Tock (jeudi, 07 mars 2019 19:08)

    Excellent je suis tout à fait d’accord �

  • #161

    Annie Pivron (jeudi, 07 mars 2019 19:53)

    Bravo pour vos propos, je trouve effectivement dommage et non productif qu'on oppose adoption en refuge et acquisition d'un compagnon dans un élevage, à condition qu'il s'agisse d'un élevage sérieux bien entendu. Pour ma part, comme j'ai la chance d'avoir du temps et de l'espace, je fais les deux!

  • #162

    christine (jeudi, 07 mars 2019 20:16)

    Bravo ! d'accord avec vous, et la mode ! actuellement les bergers australiens ! les pauvres, il y a des nains maintenant ? j'ai une amie qui en à quatre ( très beaux très heureux je lui confit mes lévriers même si c'est pas sa tasse de thé !!) malheureusement en balade je demande c'est quoi ? un berger australien, bien sur ! ok et il vient de quel élevage ? de pas loin, une gentille personne avait des chiots pas chers ! si le prix d'achat est le seul critère je suis inquiète pour l'avenir de ce chien. J'avais trois chiennes lévriers les gens étaient étonnés que je les avait toutes achetées et pas fait de bébés avec la première ? et pourquoi j'aurais fait des portées ? euh ben

  • #163

    Feutry Edwige (jeudi, 07 mars 2019 22:58)

    Très bien résumé

  • #164

    Anne-Françoise, du Petit Duc Victoria (samedi, 09 mars 2019 21:09)

    MERCI !!!! çà fait du bien de lire exactement ces mêmes idées qu'on dit et répète depuis si longtemps !
    ça fait du bien de voir ainsi valorisés les efforts que l'on fait depuis si longtemps pour sélectionner nos acquéreurs, parfois sévèrement, pour socialiser, jour après jour, nos portées, les unes après les autres, avec autant de passion, même au bout de 35 ans d'élevage ...
    Je me sens moins seule, du coup, à passer du temps au téléphone à essayer d'ouvrir les yeux à tous ces braves gens qui pensent qu'un chiot, "ben ... c'est normal qu'il puisse rester tout seul toute une journée, 5 jours sur 7, 11 mois sur 12" !!! Ben non, monsieur, madame, ce n'est pas normal ! Sinon, prenez un poisson rouge ! C'est bien, aussi, un poisson rouge ! ou un vélo ! un vélo, ça se range dans le garage, quand on s'en sert pas ... pas un chiot ... lol

  • #165

    Merlin (dimanche, 10 mars 2019 02:53)

    Dans notre famille la majorité animaux que nous accueillons sont adultes: perdus, délaissés par leurs maîtres....parfois aussi les portées ou lesfemelles déjà pleines arrivent toutes seules devant la porte �.... et cela nous convient.

    Cependant prendre en charge un animal cela demande du temps, de l'investissement, de la réflexion (on est tous d'accord là-dessus au vu des commentaires)
    De la même manière qu'il est raisonnable de ne pas prendre un chien avec un besoin particulièrement important d'exercice si l'on n'a pas ce temps en extérieur à lui offrir; de ne pas prendre un chat avec un traitement lourd à vie si on est dans un situation financière fragile...il me semble pertinent de ne pas prendre un chien avec des traumatismes que l'on ne saurait pas accompagner.

    Un animal adopté en élevage ne prends donc pas systématiquement la place d'un animal adopté en refuge.
    Je ne crois pas qu'il soit légitime de reprocher aux personnes qui ne se sentent pas capable d'accueillir un animal avec des besoins spécifiques de se tourner vers des élevages sérieux.
    Même s'il y a beaucoup d'animaux en parfaite santé, bien sociabilisés, sans traumatisme en refuge....lorsque l'on débute et que l'on préfère jouer la "sécurité", ou pour tout autre raison, peut-on reprocher à quelqu'un d'avoir conscience de ses limites dans sa capacité à accueillir un animal ayant des besoins spécifiques et d'agir en conséquence ?

  • #166

    Merlin (dimanche, 10 mars 2019 03:02)

    Ce profil d'adoptants responsables mais avec une capacité d'accompagnement limitée préférera ne pas adopter du tout plutôt que de prendre le risque de ne pas accueillir correctement un animal avec un passif lourd et de potentielles séquelles.

  • #167

    Daniel MANCHON (dimanche, 10 mars 2019 20:50)

    ... Que dire ... tout est vrai , c'est la réalité , c'est exactement ce qui se passe partout , à tout moment . C'est triste , c'est honteux = allez sur le Bon Coin , là il y a du concret .

  • #168

    ben (lundi, 11 mars 2019 10:16)

    bonjour,
    ce texte est parlant certes, mais bien de speudo élevages vendent des chiens malades avec faux test héréditaire, de provenance douteuse. Les élevages récupèrent les chiens, si le propriétaire n'en veux plus... le recase en faisant repayer un nouveau maître ou l'élimine pour ne pas nuire à la réputation de l'élevage. Donc selon vous, une personne qui débourse une grosse somme va mieux prendre soin de son chien, aaahh belle mentalité. Que dire des sdf qui ont des chiens de compagnie et les gens au minimum vital ... ben oui vous avez pas 1000 euros pour un chien.
    vous précisez que vos chiens son sélectionnés, donc les peu sociable finissent où ...

  • #169

    Les loups d'Argoät (lundi, 11 mars 2019 11:27)

    À Ben :
    Si vous lisez l'article au lieu de le survoler, ainsi que le complément que j'y ai fait et qui est en lien en début de page, vous verrez que je condamne ces pseudos-éleveurs qui font de la reproduction au rabais pour augmenter leurs bénéfices. On les appelle les Tenardiers de l'élevage.

    Je ne dis pas qu'il faille forcément payer 1000 euros son chien pour bien s'en occuper. Les SDF récupèrent souvent des chiens laissés pour compte, des abandonnés, et ce sont bien souvent des chiens mieux traités et plus heureux que ceux de personnes actives.

    Mes chiens sont sélectionnés c'est à dire que j'ai choisi mes reproducteurs sur ce critère là (du bon caractère). Je choisis également les étalons que je marie à mes chiennes sur ce critère.

    La sociabilisation, c'est le travail que je fais avec les chiots durant les dix semaines qu'ils passent à l'élevage. Ce travail est ensuite continué par les adoptants.
    Ce trait de caractère est issu du vécu du chiot, non de son génome.
    Si je veux garder un chiot, je vais garder le chiot le plus sociable. Ensuite mes placements se font en fonction de ce que je décèle chez les adoptants, je n'hésite pas à refuser une adoption si je ne sens pas la personne capable de gérer.

    Si un chiot a été détruit par ses maîtres en raison d'une éducation maltraitante, je le récupère, je prends le temps qu'il faut pour le remettre sur pieds et je lui trouve une bonne famille.

  • #170

    Carole Imbert (mercredi, 13 mars 2019 06:56)

    Je suis d'accord sur cette analyse.
    Malheureusement il est difficile de combattre la bêtise humaine qui aboutit à la souffrance animale.
    J'ai le bonheur d'avoir un chiot braque de weimar de 9 mois que j'ai attendu après bien des recherches sur la race et des discussions pour ne pas se tromper.
    Il y a des bêtises de faites car elle est jeune et nous gérons cela en connaissance de cause.
    Il faut réfléchir avant de s'engager.
    L'amour qu'elle nous porte et la confiance qu'elle a en nous ...
    Comment peut-on se débarrasser d'un membre de sa famille comme ça ?

  • #171

    Maryline (mercredi, 13 mars 2019 22:09)

    C'est avec beaucoup d'intérêt que j'ai lue votre article, (entièrement évidemment)mais je ne suis pas du tout d'accord avec ce qui est dit !!il faut arrêter de se faire du fric sur le dos des animaux.
    Comprenez que plus il y'aura d'éleveurs, plus il y auras des abandons!!car malheureusement il y'a des bons et mauvais éleveurs !! comme vous l'expliquer dans l'article vous n'empêcherai pas les gens d'aller acheter un chien de race chez un éleveur douteux !!Moi mon combat de tous les jours c'est de me battre contre tous ces élevages et ces animaleries qui n'en finissent pas de proliférer !!
    A chacun son combat !!!

  • #172

    Joëlle Bochet-Gauthier (lundi, 18 mars 2019 16:27)

    Représente malheureusement la réalité ! Lorsque les adoptants les vendeurs ne sont pas sérieux !!!

  • #173

    Beauceron De La Terre Sacrée De Marius (mardi, 26 mars 2019 20:42)

    PARFAIT , nous y sommes en plein.
    Il faudrait, un peu pour répondre au post de Maryline (ci-dessus), faire une étude dans au moins 100 chenils et associations afin de comptabiliser le nombre d'abandon issus :
    - d'élevage de chiens inscrits au LOF,
    - "d'élevages" qui produisent du non LOF ou comme noté issus des "Tenardiers de l'élevage"
    - de particuliers ayant des chiens de race et qui vendent des chiots non LOF.
    - de ces Madames Messieurs Trucmuche qui "oups la chienne m'a échappée, mais ce sera la dernière fois, elle est coquine" .
    Les statistiques nous parlerons des abandons .

  • #174

    Les bergers Allemand de Mahinarama (mardi, 02 avril 2019 02:36)

    CQFD !

  • #175

    Françoise (mercredi, 10 avril 2019 19:23)

    C'est tout à fait vrai. Je préfère prendre un chien élevé dans une famille qui est habitué des son plus jeune âge à l'ambiance de la famille et non enfermé dans une cage.

  • #176

    De Souza (lundi, 20 mai 2019 09:07)

    Merci �
    J’aurais pas fait mieux �
    Tout est dit�

  • #177

    Lucas (lundi, 20 mai 2019 10:11)

    Je suis tout à fait d'accord avec vous mais malheureusement il y a tellement de gens ignorant ils comprennent rien du tout. j'ai acheté également un Chat Sibérien en élevage familiale, je suis vraiment très heureuse d'avoir mon petit O'Malley c'est un amour de chat.

  • #178

    françoise (lundi, 20 mai 2019 20:43)

    un clin d'oeil <3

  • #179

    Gaelle (lundi, 20 mai 2019 22:45)

    Bonjour

    Merci pour ce message je suis éleveuse de chat et je tiens ce discours depuis x temps
    La seule chose que j aurais à rajouter c es que en plus pour rattraper l’es chose c es l’es éleveur qu on sollicite ben oui c es leur boulot il connaissent ben oui là on es bon hein.
    Faite stériliser vos minois mince à la fin en Belgique toute personne n ayant pas la capacité d élever doit stériliser son chat à 6 mois au plus tard sous peine de sanctions sévères quand sera de même en France

  • #180

    Verger (mercredi, 22 mai 2019 12:33)

    Bravo pour votre texte tellement vrai.
    Les éleveurs sont toujours critiqués par rapport à des particuliers qui font une portée. Cependant, l éleveur est disponible toute la journée pour ses chiots et il connaît les comportements et la socialisation.

  • #181

    doh (vendredi, 07 juin 2019 09:22)

    bien que d'accord avec ce concept, il y a aussi, dans les refuges, des chiens abandonnés provenant d'élevage et qui sont là parce que l'éleveur n'a pas fait son travail d'informer les futurs acquéreurs que le chien nécessitait de l'énergie, de l'amour et du temps pour le garder dans un équilibre optimal.
    La politique qui consiste à vendre et vendre uniquement est assez répandu. Le berger australien et le border collie en sont un exemple assez frappant. Des gens en appartement ou qui ne sortent jamais leur bête sous prétexte que le jardin suffit ne devraient jamais acquérir ces chiens de travail.
    on trouve, maintenant, dans moult refuges ces chiens qui se retrouvent là parce que leurs maitres (et le terme est très mal choisi) sont débordés et/ou que le bestiau est devenu agressif faute de sorties, d'exercice, d'amour.
    je précise que ma compagne est éleveuse de bergers australiens.

  • #182

    kauffmann (mardi, 02 juillet 2019 17:15)

    barvo et c et bien écrit , on sent que vous aimez les a nimaux et vous ne les abandonnerez jamais, je suis de tout coeur avec vousps la derniere fois je suis allee chez mon veto, hors de lui" vous comprenez il veut euthansier son chien car il veut changer de canapé, elle l a fait sortir en lui disant monsieur on v faire paeil pour vous"""!!!!!merde de ces gens sans scupules qui abandonnenet leurs chiens, les maltraitent et les font souffir, le prix de l' abandon devrait etre beaucoup plus elevé!!!!!

  • #183

    Halay (jeudi, 04 juillet 2019 11:59)

    Malheureusement tout ceci est vrai mon mari a récupéré une chienne Berger Allemand Huskies je ne sais où malheureusement que des problèmes alors que moi je prends mes bergers allemands à 2 mois Elevage sérieux avec un suivi aucun problème Chantal

  • #184

    blondiau (dimanche, 21 juillet 2019 20:21)

    d accord avec vous

  • #185

    Sabrina (vendredi, 02 août 2019 10:55)

    Bravo et très bien dit �

  • #186

    Véronique Sabadel (vendredi, 02 août 2019 14:21)

    Je pense que dû moment où l'on veut acheter un animal chez un éleveur professionnel ou adopter à la Spa l'acte doit être réfléchi moi même j'ai fait le choix d'Adopter à la spa et je ne regrette rien mes 2 chiens 1 border x berger australien et l'autre huskie x loup Tchèque se portent bien et je me suis adapté à leurs caractères et leurs angoisses de séparation avec se qui va avec destruction fugues mais au bout de 2 ans beaucoup d'amélioration !!! Et je les Aimes !!!!

  • #187

    c.mazallon@wanadoo.fr (samedi, 03 août 2019 09:32)

    j'aime et je partage

  • #188

    Josiane (samedi, 03 août 2019 12:37)

    Je suis d accord à 100/100.

  • #189

    Kervégant regine (samedi, 03 août 2019 15:01)

    Je suis bien d'accord sur tout cela . Il faut que les gens comprennent qu'un chien c'est comme un enfant. Il doit faire parti de la famille . Pour ma part, mon chien s'est mon 4ème enfant...

  • #190

    Surais Patricia (samedi, 03 août 2019 16:48)

    Tellement vrai ! rien à ajouter je partage

  • #191

    catherine (dimanche, 04 août 2019 02:29)

    vous leur faites faire des portées à ces pauvres chiennes....consanguinité, vous ne voulez faire que du fric, vous vous sentez comme une victime, je rêve faites en sorte que vos animaux soiesousnt en bonne main.... la plupart vont finir à la SPA, j'ai eu 5 animaux qui me sont tombés du ciel, 3 chattes, 1 chienne, un chat, tous stérilisés, qu'est ce que vous en faites de vos vieilles chiennes mises au rebus comme les lévriers qui gagnent des sous tant qu'ils peuvent? tout comme les chevaux qu'on va envoyer à l'abattoir?

  • #192

    Les loups d'Argoät (dimanche, 04 août 2019 11:32)

    Bonjour Catherine,
    Je ressens beaucoup de colère dans votre message, que je comprends bien, ayant moi-même fait famille d'accueil pour des loulous abandonnés.
    Je vais y répondre point par point bien qu'une partie des réponses se trouve sur les autres pages de mon site Internet.

    J'ai effectivement prévu de faire reproduire C'haërys, car elle est en excellente santé et a un merveilleux caractère et une grande stabilité d'esprit. Je fais le choix d'un petit élevage familial, je sais que je ne gagnerai pas de sous sur ces portées, car j'y investis plus que je ne gagnerai. Si jamais cet argent venait à rentrer, il ne servirait qu'à offrir plus encore à mes loulous.

    Je ne travaille pas avec de la consanguinité, quelques clics suffiraient à le voir.

    Pour ce qui est de faire en sorte à ce que mes bébés soient entre de bonnes mains, je ne vous ai pas attendue pour le faire ;) et si jamais les aléas de la vie venaient à faire que la personne ne puisse plus s'occuper du loulou, à 7 mois ou à 7 ans, il reviendrait à la maison.
    Je risque d'ailleurs de récupérer un jeune chien dans cette situation prochainement. Sur le reste, j'ai rédigé un article à l'attention des commentaires de ce type :
    Les acteurs de la misère animale.

    Ce que je fais de mes vieilles chiennes ? Voyez Nymëria, ma retraitée, qui ne reproduira pas, elle est membre de ma famille, jamais elle ne me quittera. Voyez mes chats de gouttière aussi, qui sont choyés et aimés.

    J'ai sorti de la mouise nombre d'animaux, moi aussi. La protection animale et l'élevage familial ne sont pas incompatibles.

    Si vous le souhaitez, et que vous passez par l'Argoät, venez prendre un café à la maison, on discutera de tout cela :)

  • #193

    Les loups d'Argoät (dimanche, 04 août 2019 11:39)

    Bonjour à tous,
    Je ne réponds pas à tous les messages de soutien et je m'en excuse !
    Je vous remercie donc chaleureusement tous, vous les personnes qui prenez le temps de me laisser un petit mot d'encouragement ! Cela me touche énormément et m'encourage à continuer d'écrire.

    Je vous souhaite à tous le meilleur, et une belle journée !

  • #194

    Gillot carine (dimanche, 04 août 2019 23:01)

    Vous avez tout à fait raison...acheter adopter...c est surtout assumer !! Bonne continuation

  • #195

    Ghislaine (lundi, 05 août 2019 00:46)

    Que dire à part merci d avoir pris le temps d ecrire ce texte , si vrais .
    merci d 'avoir expliquer , pourquoi , tous les jours , des milliers d animaux sont euthanasiers, car les mettre n ont pas voulu , debourser pour avoir un animal "sain" ; et surtout de le laisser tomber a la moindre anicroche .
    bonne continuation a vous , et encore bravo et merci

  • #196

    CATTE Gisèle (lundi, 05 août 2019 11:24)

    Malheureusement on ne peut qu'adhérer à ces commentaires !!!

  • #197

    Alix Agnes (lundi, 12 août 2019 06:46)

    J'adhère totalement c'est Bien résumé tout est dit mes chiens font parti de la famille je partage la même politique d'élevage dans le respect et l'amour pour donner toutes ses chances. À chacun ce doit être une histoire de passion
    Belle mentalité bonne continuation

  • #198

    Sylvie Jeanne Reze von Falkenstein di Ribezzi (lundi, 19 août 2019 15:09)

    Entièrement du meme avis et j'ajoute que ces ens la sont l pire chose qu'il puisse arriver aux éleveurs sérieux qui sacrifient beaucoup parfois dans la douleur our avoir de bons et beaux chiens : le discrédit

  • #199

    Leruitte Léa (mercredi, 04 septembre 2019 13:27)

    J'ai un élevage familiale, une portée par an, exceptionnellement deux mais pas la même chienne alors. Je vous remercie pour ce beau texte tellement vrai, je ne trouvais pas les mots juste l'autre jour dans un débat à ce sujet, vous les avez pour moi . Merci !

  • #200

    Berton Michèle (lundi, 20 juillet 2020 10:45)

    J ai honte pour ces salauds qui font du fric avec ces animaux . Il faut une règlementation stricte mais surtout de sérieux contrôles. J ai 75 ans, j ai perdu mon petit amour il y a 7 mois . Depuis peu j ai fait des demandes d adoptions auprès le la SPA de mon département SANS RIEN SAVOIR DE MOI MÊME PAS MON AGE AUCUNE REPONSE . J AI REMPLI UN FORMULAIRE SUR WAMIZ POUR TOUTOUS DU MONDE .... AUCUNE RÉPONSE . A UN CERTAIN AGE ON N EST PLUS BON A RIEN ET TOTALEMENT IRRESPONSABLE JE VAIS DONC ME TOURNER VERS UN ÉLEVAGE

  • #201

    Gallizioli Iren (jeudi, 30 juillet 2020 08:16)

    Je partage et suis 100% du même point de vu . Bravo

  • #202

    J.DENIS (dimanche, 25 octobre 2020 17:39)

    Bravo ! je suis entièrement d'accord avec vous...

Les Loups d'Argoät © 2017 - contact : lesloupsdargoat@gmail.com

Altdeutscher Schäferhund - Berger d'Allemagne de l'Est à Poil Long et au Dos Droit 

Situé au coeur de la Bretagne Armoricaine

SIRET : 85243061000018

 

Éleveur affilié au club de race